La Reine des neiges II, parent allez-y en paix

Je suis de la génération des parents qui ont subi la Reine des Neiges. Capable de chanter la chanson par cœur et de réaliser les chorégraphies en rentrant de la maternelle. Donc, c’est avec une angoisse incontrôlable que je suis allé voir la Reine des Neiges II.

La continuation sans le culte du passé

Anna et Elsa vivent le bonheur dans un Arendelle heureux, qui accepte sa reine et ses pouvoirs. Toutefois, une voix semble hanter Anna, au point de la pousser à quitter son royaume. Commence alors une aventure avec toute l’équipe du premier et de nouveaux compagnons. Nous allons alors en découvrir beaucoup plus sur le passé des deux sœurs et leurs origines. Je n’en dis pas plus mais au niveaux scénaristiques, l’histoire est bien mieux écrite, plus complexe. Nous avons vraiment de l’aventure, de l’action de l’émotion, le tout habillement mené pour captiver grand et petits. J’ai réellement adoré l’histoire et les choix artistiques.

De quelle chanson avoir peur ?

Techniquement rien à redire, Disney maîtrise parfaitement ces aspects. Les personnages gagnent en épaisseur et les petits nouveaux ne sont pas juste là pour la figuration. Les chansons sont entraînantes et j’ai observé avec attention ma petite pour voir si une la faisait autant vibrer que Libérée-Délivrée ! A priori non, même si Disney semble beaucoup compter sur la chanson « Dans un Autre Monde ». Je n’ai pas remarqué d’engouement particulier au niveaux des enfants dans la salle. Nous verrons d’ici quelques jours quand le matraquage marketing aura fait son oeuvre. Mais je reste serein, je ne pense pas que le raz-de-marée Libéré-Délivrée se reproduira !

Mon avis 4/5

La Reine des Neiges II est bien meilleure que le premier. Mieux écrit, plus humains et plus intéressant de bout en bout. De plus, nous avons l’occasion de découvrir des mythologies que peu connaissent. Donc oui, vous pouvez y aller sans y être forcé par vos enfants et vous passerez même un bon moment.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *