New iPad : Apple gère son avance …

Elle a fait parler d’elle cette très attendue keynote Apple, l’art de nous faire baver et courir, sans oublier le jeu des rumeurs. Spécial dédicace à iPad HD et autres conneries, désolé je n’y crois plus. Une seule fois les rumeurs se sont révélées exactes, pour l’iPhone 4. Sinon c’est souvent bullshit et compagnie. Mais bon, cela fait parler et je ne jetterai pas la pierre à Apple. Ils ont raison de surfer sur cet engouement que je trouve parfois ridicule.

 

 

 

 

 

 

La phase grognement passé, je m’attaque à l’iPad New, les plus taquins l’appelleront iPad 2S…
Côté design rien ne change, toujours aussi beau, racé même s’il prend un peu d’embonpoint, passant de 8,8 mm à 9,4 mm d’épaisseur et de 601 g (Wi-Fi) et 613 g (Wi-Fi/3G) à 652 g (Wi-Fi) et 662 g (Wi-Fi/4G) . Ces quelques millimètres et grammes en plus ne sont pas non plus traumatisants (à part si vous avez tout un dressing de coque iPad 2 et pensiez les recycler…) et s’expliquent par les petites nouveautés de la reine des tablettes.

 

Le processeur passe du double cœur à 4, la A5X, selon Apple 4 fois plus puissant que le Tegra 3 de nVidia… Bon j’attends de voir, car comparer deux processeurs sous des OS différents est un peu prétentieux. Et surtout, pourquoi Apple se sent-il obliger de jouer « à qui a la plus grosse » ? Il ne faut pas confondre puissance et talent. Le géant de Cupertino avait jusqu’à présent évité ce travers, le réservant aux vulgaires Androids.

L’écran est un Retina Display avec une résolution de 2048 x 1536 pixels pour un écran de 9.7 pouces. Mais si je ne m’abuse, cela fait 246 ppp contre 326 ppp pour l’iPhone 4… Toutefois, rien à redire, les premières impressions sont impressionnantes et encore une fois l’iPad donne une bonne claque à la concurrence. Les graphistes, les photographes vont chavirer en l’essayant.
La 4G est là et le fait d’avoir un nouveau processeur et un nouvel écran pour profiter de vidéo HD plein débit en nomadisme me fait triper. Zut, j’oubliai, nous sommes en France et la 4G pour l’instant se trouve uniquement dans les publicités SFR.
iSigth, l’ancien nom des webcams Apple, devient le patronyme de la caméra embarquée dans l’iPad New. En fait, il s’agit du capteur de l’iPhone 4 en 5MP. Pourquoi ne pas avoir équipé ce joujou d’un capteur 8 MP comme le 4S. Par contre, le résultat est bon, surtout l’autofocus. Même si l’appareil est gros pour un APN, combien vous pariez que bientôt, le comble du snobisme sera de prendre des photos avec lui…

 
Enfin, un Siri ligth est intégré, avec dictée vocale en  langues anglaise, allemande, française et japonaise.
L’autonomie annoncée est de 10 heures comme le précédent et 9 heures en 4G.

Nous avons eu le droit à nos petites démos, Epic Game lance sa démo de jeu ultra bluffante. Oui c’est beau, rien à redire, je continue de penser que les vrais joueurs ne s’éclatent pas sur tablette, pour eux la PS Vita sera le meilleur choix.
iPhoto lui m’a captivé, à croire qu’Apple veut virer Adobe du monde nomade. Photoshop sur smartphone ou tablette a vraiment intérêt à innover dans ses prochaines versions. iPhoto apporte la retouche, la gestion des photos : du pur bonheur. Et en tapotant sur une photo, les clichés similaires s’affichent automatiquement. Magique !

 

 

 

 

 

Donc, pas de révolution, mais une évolution. Apple gère ses iDevices en bon père de famille et ne grille pas ses cartouches secrètes (s’il en reste). Comme avec l’iPhone 4S, Tim Cook a ajouté juste ce qu’il faut pour conserver l’avantage sur ses concurrents et franchement même avec Android 4, Google est encore à la ramasse. Nous verrons ce que proposera Windows 8….

 

 

Proposé au même prix que l’iPad 2, l’offre est vraiment honnête et les développeurs iOS vont pouvoir s’éclater avec ses nouvelles caractéristiques. Les apps Androids souvent plus proches de l’amateurisme que du professionnalisme, les iGadgets risquent de prendre un coup de vieux…
Cet iPad 2S, pardon New iPad, n’est pas indispensable, mais je ne doute pas que comme l’iPhone 4S, il fera un carton de vente. Les prix quasiment identiques à ceux de l’iPad 2 à sa sortie : 489 euros 16 Go, 589 32 Go et 649 euros 64 Go en version Wi-Fi, pour les versions Wi-Fi/4G : 609 euros 16 Go, 709 euros 32 Go et 814 euros 64 Go.
Et l’iPad 2 baisse en affichant des tarifs de 409 euros  (Wi-Fi 16 Go ) et 529 euros (Wi-Fi 3G 16 Go), ce qui va obliger les constructeurs de tablettes à revoir leur prix. Et en profiter pour prendre un abonnement antidépresseur unlimited !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *