Les amateurs de films d’horreur risquent de tilter très rapidement sur The Dark Pictures Little Hope. En effet, il ne vous propose rien de moins que de vous immerger dans un groupe de jeune, lui-même plongé dans un film d’horreur à l’ancienne.

Scenario et gameplay,trop d’hommage tue l’hommage

Le studio de développement a clairement pour objectif d’explorer les classiques de l’horreur. Le contexte déjà, un village dans une Nouvelle-Angleterre qui ne semble connaître que le brouillard, aussi oppressant que parfois surnaturel. ?

Nos 5 gamins aux caractères bien stéréotypés comme le veut le genre vont explorer cette ville et tomber dans l’horreur. La coopération est essentielle pour progresser comme de sacrés réflexes. La scénarisation ne va en rien vous étonner, et une très classique mise en scène réalisée pourtant avec brio. Surtout au départ, où j’ai vraiment sursauté. Mais avec le temps, il y’a un peu d’abus et le jeu tombe dans la facilité. Le gameplay est très simple, rien de particulier à signaler. Il faut le faire exprès pour ne pas retrouver ses petits.




Technique et plaisir, immersif mais non sans défaut

Autant j’admire la qualité de la direction artistique avec des décors simplement somptueux et qui savent parfaitement nous plonger dans une ambiance dérangeante. Autant les visages et expressions faciales semblent avoir été bâclés. Au final, c’est ce qui caractérise techniquement ce titre, le meilleur côtoie le plus moyen et parfois à la limite du correct.

Pourtant, je suis resté assez captivé par le jeu et me suis laissé aller à jouer et finir le jeu assez rapidement. Comptez une dizaine d’heures de jeu. Le plaisir est là comme les frissons (surtout le premier tiers du jeu), mais les phases d’explorations deviennent rapidement gonflantes, car très longue pour un intérêt discutable.

The Dark Pictures Little Hope, mon avis

Ce jeu d’aventure n’est pas un mauvais jeu. Il coche les principales qualités que doit avoir un titre horrifique. Toutefois, de l’hommage subtil, il plonge un peu vite dans la facilité. Nous perdons en peur et le jeu devient simplement un long hommage à la technique inégale. À réserver aux amateurs en manque de films d’horreur.

Version testée Xbox One

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *