BMW Vision i-Next et Natural Interaction, j’ai testé en VR le futur de l’automobile

BMW est un constructeur emblématique, le roi de la voiture premium. Une image de tradition qui lui colle avec raison à la peau. Toutefois, cela éclipse un peu les nombreuses innovations technologiques qu’il a initié. Il profite donc du Mobile World Congress pour représenter son concept de SUV électrique Vision i-Next et surtout Natural Interaction. Ce dernier risque bien de révolutionner l’interaction homme/voiture.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=fm_zu-I2AUo[/embedyt]

BMW Vision i-Next, le SUV du futur

L’arrivée de la conduite autonome de niveau 3 pour 2021 impose de repenser l’espace intérieur. Le BMW Vision i-Next illustre cet état de fait. Le design extérieur respire BMW avec des touches plus modernes et des portières tristement lisses à mon goût.

Elles s’ouvrent en antagoniste et laissent apparaître un intérieur futuriste, aux lignes presque organiques. Deux modes de conduite sont proposés, Boost (le volant et l’instrumentation font face au conducteur) ou Ease le volant se rétracte alors et les

écrans, comme le pare-brise donnent accès à un système de divertissements enveloppant. Belle, puissante, technologique c’est du classique et reste encore théorique. En fait non, pour mieux appréhender son concept de Natural Interaction, j’ai été invité à une immersion VR dans la voiture de demain.

BMW Natural Interaction, faire corps avec la voiture

Natural interaction est le fruit d’une réflexion profonde chez BMW. Comment intégrer les nouvelles technologies sans que cela ne se limite à de simples gadgets. Chacun a sa façon d’appréhender, d’interagir avec sa voiture. Commande au volant, molette de contrôle, pavé tactile, commande vocale et hérésie l’écran tactile qui vous fait quitter les yeux de la route. Le constructeur allemand cherche à combiner le plus naturel pour un être humain. Ainsi, je peux interagir avec des mouvements, ou juste en pointant une cible du doigt. La voiture trace mon regard pour faire apparaître sur le pare-brise des informations en réalité augmentée et enfin elle répond à la voix comme une enceinte connectée.

En immersion naturelle

J’ai donc placé un casque HTC Vibe pour me retrouver sans un ascenseur. J’appelle ma voiture au loin et m’installe (avec de l’aide) dans un siège avec volant. J’ai le plaisir de conduire la Vision i-Next et une fois sur l’autoroute le mode autonome niveau 3 s’active. Là, j’explore l’environnement, le pare-brise affiche des informations écrites en RA et vocales, si je le demande. Leur disponibilité est soulignée à l’écran par une icône placée sur l’objet ou le bâtiment. Enfin, je peux durant la route faire mes courses, préparer mon week-end. Et si la route est longue, toutes les vitres s’opacifient pour transformer l’habitacle en salle de cinéma.

Excitomètre 5/5

Je ne suis pas un de ceux qui fantasment sur le mode autonome de niveau 3, même si je saurais en profiter à certains moments. J’aime conduire, mais dans les deux cas la promesse BMW m’intéresse. L’interaction homme/machine est totalement repensée pour une approche plus naturelle. Et surtout, la connectivité, le multimédia s’intègre d’une façon unique et époustouflante, sans pourtant être envahissante. J’ai le contrôle et ne suis pas noyé d’informations sans raison. Certes, ce n’était qu’une expérience VR, mais j’en vibre d’avance d’imaginer l’essayer en 2021 !

Photo : DR et Nomade Urbain

Vidéo : Nomade Urbain et en remerciant l’hôtesse un peu maladroite mais de très bonne volonté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *