Galaxy S5, Sportif et sexy, il prend autant soin de votre style que de votre forme ! Test Samsung Galaxy S5

GALAXY S5_Combi 2P 0219

Le printemps est là et comme chaque année le soleil revient, la bonne humeur et surtout une pluie de smartphone haut de gamme. Le très attendus Samsung Galaxy S5 ouvre le bal avant d’être suivi par le Sony Xperia Z2 et le HTC One M8.

Une sirène faite smartphone

Samsung Galaxy S5 faceÀ tout seigneur, tout honneur, nous allons commencer par le seul mobile qui fout des raclées à l’iPhone… En terme de vente en tout cas. Le Galaxy S5 affiche un design qui n’évolue pas beaucoup, comparé à son ancêtre le Galaxy S4. Il est un peu plus imposant et ses lignes sont moins marquée un peu plus douces (surtout le dos). Nous passons d’un écran 5 pouces à un 5,1 pouces et gardons des dimensions raisonnables (142 x 72,5 x 8,1 mm pour 145 g contre 136,6 x 69,8 x 7,9 mm pour 130 g pour le S4). Le plus gros reproche que beaucoup feront au S5 est sa conception intégralement en plastique. Le très beau liseré façon métal qui parcourt les tranches est lui aussi en plastique. Cela ne l’empêche pas d’offrir une finition impeccable et de faire solide dans la main. Pourtant, nous sommes loin du métal que propose le HTC One M8 ou du verre trempé de l’Xperia Z2. De l’autre coté, nous avons un smartphone de 145 g contre 160 pour le One M8. Nous gagnons donc en légèreté, même si personnellement, je préfère un produit plus lourd habillé de matières plus nobles. Je dois pourtant admettre que Samsung a fait un travail remarquable sur le toucher. Le dos est revêtu d’une coucheSamsung Galaxy S5 dos main en similicuir, qui se rapproche des cuirs surpiqués que l’on trouve dans la maroquinerie. Le tenir en main, c’est risquer de succomber à son contact agréable, presque sensuel. Le Galaxy S5 existe en bleu (mon préféré), noir, blanc et or (coucou l’iPhone 5S…), et le rendu est légèrement brillant. Les tranches striées sont vraiment une bonne idée, elles améliorent l’accroche de la main tout en offrant un aspect ciselé, très travaillé. La façade me plait beaucoup avec ses zones de couleur unie parsemée de petits points. Je trouve que cela lui apporte du charme, un petit truc là où la concurrence reste désespérément uniforme. Bref, vous l’aurez compris, si ce n’est sa conception en plastique j’ai bien accroché sur ce bébé, tout en regrettant le manque d’innovation.

 

 

 

 

 

Samsung Galaxy S5 vs Galaxy S4 vs Google Nexus 5 tranche Samsung Galaxy S5 vs Galaxy S4 vs Google Nexus 5

 

 

 

 

 

Samsung Galaxy S5 tranche gauche Samsung Galaxy S5 tranche droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Smartphone aquatique

Samsung Galaxy S5 dos et protection coque ip67Le Galaxy S5 est certifié IP67, ce qui signifie simplement qu’il empêchera toutes les poussières ultra-fines de venir chahuter son électronique et qu’il sortir d’une immersion de 30 min à 1 mètre de profondeur sans aucun dommage. Plongé dans l’aquarium familial, il a parfaitement franchi le test, 45 min en fait, mais je n’ai pas osé le laisser plus longtemps. À noter que l’écran peut rester allumer, mais comme avec le Xperia Z2 pas d’interaction possible. Vous ne pourrez donc pas l’utiliser pour immortaliser une petite séance de plongée. En enlevant le dos, vous pouvez voir les joints d’étanchéité qui protège le S5. Le port USB 3.0 sur la tranche basse est protégé par un cache qu’il vaut mieux toujours laisser en place. Avant de frimer devant les potes en simulant une noyade de smartphone, vérifiez ce point… Un accident bête est si vite arrivé…

 

 

 

Limpide comme le cristal

Galaxy S5_charcoal BLACK_01Avec ses 5,1 pouces de diagonales, l’écran du S5 nous offre une très belle surface d’affichage. La dalle est une Super AMOLED, avec une résolution de 1920×1080 pixels. Je ne sais pas pour vous, mais il serait temps que les smartphones haut de gamme dépassent cette résolution, il y a une vie après la FULL HD et je ne demande pas obligatoirement de la 4K… Quoique… La densité de pixels est de 432 pixels par pouces, ce qui nous permet de profiter d’une belle finesse d’affichage. L’écran est une petite merveille de luminosité et nous profitons d’une colorimétrie chatoyante, presque trop diront les amateurs de rendu naturel. Ces derniers joueront avec les modes d’affichages qui influent sur la colorimétrie, le mode cinéma étant le plus proche des couleurs naturelles, même si ce n’est pas tout à fait encore ça. Vos pages internet, vos vidéos ou BD numériques seront un délice sur ce couteux joujou. Enfin, les angles de visions sont vraiment agréables même avec le soleil derrière moi.

Un dandy qui cache ses muscles

La dernière génération de processeur Qualcomm est embarquée dans ce mobile. Il s’agit d’un quad-cœur SnapDragon 801 cadencé à 2,43 GHz (associé à un GPU Adreno 330). Je ne vous cacherai pas qu’il a explosé tous les compteurs et que les logiciels de benchs s’en sont donnés à cœur joie. Vous trouverez ci-dessous les résultats des différents Benchmarks :Antutu X, 3DMark Ice Storm Unlimited, Vellamo HTML5 (notez le faible score, le moteur HTML5 optimisé S5 n’est pas encore disponible) et Vellamo Metal. 

Samsung Galaxy S5 capture  benchmark 3D Antutu X Samsung Galaxy S5 capture  benchmark 3D Mark Ice Storm Unlimited FULL HD Samsung Galaxy S5 capture benchmark vellamo HTML5 Samsung Galaxy S5 capture benchmark vellamo metal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant que vous ne posiez la question, oui ses performances sont très proches de ce que propose le One M8 ou l’Xperia Z2, les différences sont à peine perceptibles. Et comme vous vous en doutez, à aucun moment Android KitKat ne ralentit ou ne semble pas ultra-réactif. Idem pour les jeux vidéos mêmes les plus gourmands et complexe et voir autant de pixels animés avec brio en FULL HD est un pur bonheur. Avec 2 Go de RAM vous êtes tranquille même si vous abusez d’apps en multitâche. En fait, je me demande s’il existe des apps qui exploitent vraiment cette puissance… Je ne pense pas et me dit que la course au MHz dans le nomadisme est aussi ridicule que la guerre des processeurs PC dans les années 80 et 90.

 

 

 

 

Connected smartphone

Samsung Galaxy S5 capture barre de tache compléteEn plus des classiques normes de connectivité sans-fil, le S5 supporte le Wi-Fi MIMO, qui permet de multiplier la bande passante par 2, si le routeur Wi-Fi l’est aussi. Nous gagnons bien 50 % de débit dans mes trop rapides tests. La 4G est de catégorie 4, pour un débit théorique de 150 Mb/s. Là je vous ferai un aveu, je sèche, je n’ai pas de SIM 4G Orange, le seul opérateur disposant d’un réseau 4G de Catégorie 4. Un mode « amplification de téléchargement » est proposé par Samsung. Il couple les débits 4G et WiFi. Ainsi, ils les additionnent dans le meilleur des cas pour des téléchargements ultrarapides ou maintenir un débit fixe. Ainsi, vous vous éloignez de la borne Wi-Fi en allant dans votre jardin, et la 4G prendra la relève au fur et à mesure que vous vous éloignez. Nous avons encore une fois été étonnés par les tests, qui amplifient vraiment les débits, mais la batterie va morfler… Enfin, le port USB est un 3.0, charger le S5 de films HD se fera donc très rapidement.

 

 

 

Samsung Galaxy S5 capture parametres

Des fonctions à ne plus savoir qu’en faire !

Franchement, je ne vais pas trop m’étaler là sinon ce test risque de devenir ennuyeux à force de détailler toutes les fonctionnalités proposées par le S5. Je vais donc faire des choix et je commence par l’interface maison Samsung TouchWiz. Je ne supporte pas Android nu, je ne le trouve vraiment pas emphatique. la surcouche Samsung est plutôt bien pensée, intuitive et surtout claire. À partir de l’écran accueil, faites glisser votre doigt vers la droite pour faire apparaitre le panneau gauche. Il s’agit de l’interface My Magazine qui n’est rien d’autre qu’un FlipBoard. Agréable à l’œil, mais encore faut-il souscrire au concept, ce qui n’est pas mon cas. Surtout il n’est pas possible de la personnaliser en dehors des flux RSS présélectionnés par Samsung. Personnellement, je l’ai simplement désactivé. Les menus de configuration par contre sont devenus complexes, trop longs et fouillis, alors que paradoxalement Samsung cherche à nous simplifier la vie, dommage.  La barre de notification est assez claire, tant que vous ne tentez pas d’afficher trop de fonctions il est alors difficile de s’y retrouver. Mais dans l’absolu c’est vous qui ferez votre choix, mais vous êtes prévenus.  Le store applicatif Samsung propose certaines apps payantes chez GooglePlay gratuitement et les acheteurs de S5 se verront offrir quelques apps les Samsung Galaxy S5 capture boite a outils 2Samsung Gifts, Samsung Galaxy S5 capture lecteur empreinte digitaleLe Coréen a particulièrement soigné l’aspect sécurité. Ainsi, le S5 dispose d’un lecteur d’empreinte digitale. Il suffit de faire glisser son doigt sur le bouton central pour déverrouiller l’appareil. Samsung met à notre disposition un mode privé. Les dossiers,  images, vidéos, photos de votre choix ne seront accessibles que dans ce mode. Dès que vous en sortez, ces fichiers ne seront plus accessibles. Les adultérins ont enfin un endroit ou cacher leurs petits secrets sans éveiller la méfiance de son officielle et les pros auront un moyen efficace de protéger les informations sensibles. Ou encore y stocker les photos de votre fille adorée et être sur que personne n’y aura accès en cas de perte, oui je suis un peu paranoïaque… Petit widget quasi invisible, la « boite à outils » permet d’accéder rapidement à 5 apps présélectionnées par vos soins. Il est vraiment discret et pratique, plus que le partage d’écran entre deux apps si vous voulez mon avis.

 

Piège photographique

L’APN du S5 est doté d’un capteur rétroéclairé de 16 Mégapixels et d’un autofocus redoutablement rapide (0,3 s en durée de mise au point). Les photos prises sont vraiment de qualité. Elles sont détaillées, offrent un piqué plaisant. Les modes photo sont nombreux, nous retrouvons tous ceux déjà présents dans le S4. Mais le Coréen a particulièrement soigné le mode HDR bien plus efficace et au rendu plus naturel.Le mode « selected focus » qui prend deux photos, une avec la mise au point au premier plan, suivit d’une autre visant le second plan. Nous pouvons ensuite jouer à faire une mise au point a posteriori, et nous amuser à créer des floues artistique. Par contre, il faut être prudent, car il arrive souvent que flou avant et arriéré se mêlent pour un rendu raté au final. Un très beau joujou qui filme en plus d’excellente vidéo FULL HD et même 4K !

PHOTO DE GAUCHE SANS HDR A DROITE AVEC HDR

photo sans HDR photo avec HDR

 

 

 

 

 

Selected Focus, la photo ci dessous est le fruit de la fusion de deux photos ce qui permet d’avoir un premier plan et un fond parfaitement net.

photo selectedfocus

capture mode enfant samsung galaxy s5 antutu XKinder Land

Depuis que Nokia propose un mode enfant sur ses Windows Phone, la concurrence adopte cette idée. Après le LG G2, c’est au tour du S5 de se lancer. Les smartphones ont un pouvoir d’attraction quasi magique qui donne envie à nos bambins de se les accaparer. Le mode enfant donne accès à des logiciels qui leur sont dédiés et des contenus spécifiques en français s’il vous plait. L’interface est bien faite, avec un style très enfantin. Il y a des jeux, des apps créatives et des livres animés, bref de quoi occuper le petit dernier sans risquer un appel au japon ou des achats d’apps non désirés. J’ai beaucoup aimé l’app photo qui joue de réalité augmentée. Il est possible d ajouter des éléments de décor ou sur un visage placer des yeux de cartoon, un chapeau, des oreilles de lapin. À voir si les dans le temps Samsung alimentera vraiment le store du mode enfant. A priori, il y a une véritable volonté éditoriale comme le prouve l’app S-Health.

 

 

 

Un smartphone à l’écoute de votre cœur !

capture s-health exemple activité samsung galaxy s5 antutu XSamsung Galaxy S5 capture shealth fréquence cardiaqueSamsung Galaxy S5 doigt sur le cardio fréquencemètreSamsung a initié une stratégie orientée vers le bien-être, la santé avec le S4. Le S5 va plus loin avec en plus du podomètre, un cardiofréquencemètre (juste à côté du Flash de l’APN). Il suffit d’y poser son doigt pour mesurer votre rythme cardiaque. Toutes ses informations sont agrégées par l’app santé de Samsung S-Health.Tout d’abord il faut créer un compte et entrer les informations suivantes : âge, sexe, poids, taille et votre niveau d’activité physique. L’app suivra votre activité, votre rythme cardiaque et il est possible de lui indiquer ce que vous mangez. Les habitués des bracelets forme, comme le Jawbone Up, dispose aussi de cette fonction. Mais c’est principalement le style de vie américain qui est pris comme référence alors que S-Health s’accapare les habitudes alimentaires françaises. Pour renseigner le contenu de votre repas, rien de plus simple. L’app propose une bibliothèque d’aliment monumental et surtout très complete. Ainsi, vous avez mangé du jambon, vous pourrez choisir le jambon « générique » ou alors celui des marques distributeurs et des grandes marques, l’apport calorifique étant différent pour chacune. Un travail de titan qui me bluffe et me fait dire que le secteur de la santé, du bien-être est la prochaine priorité du groupe. Avec toutes ses informations S-health peut vous accompagner dans votre activité sportive ou simplement vous aider à à plus bouger, faire attention à son alimentation, un petit coach dans la poche. Personnellement, je ne sais pas si j’abandonnerai mon bracelet forme pour le S5, mais je suis bien tenté l’app est vraiment intéressante. Enfin, pour vous prouver que Samsung nous aime vraiment, le Coréen a intégré un mode alerte qui place le S5 en mode « ultra économie d’énergie », et envoye votre position GPS par SMS. Il y a même une alarme, mais pour signaler sa position, mais j’ai trouvé le volume un peu faible.

Captures alimentation S-Health

capture s-health saucisse samsung galaxy s5 antutu X capture s-health sandwich samsung galaxy s5 antutu X capture s-health poulet  samsung galaxy s5 antutu X capture s-health bacon samsung galaxy s5 antutu X

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Skieur de fond

La batterie du Galaxy S5 offre une autonomie d’environ 12 heures, et environ 9 heures en usage mixte assez intensif. Pour ceux qui ont peur du syndrome ‘plus de batterie », surtout en fin de soirée, Samsung propose un mode « ultra économie d’énergie ». L’affichage passe alors en noir et blanc et toutes les taches de fonds sont désactivées, tout comme le Wi-Fi ou la 4G. Avec 10 % de batterie j’ai tenu environ 2h15 ce qui est plutôt sympas. À noter qu’il est possible, d’activer la data pour consulter les pages internet en noir et blanc, vidéos incluses ! (voir les captures ci-dessous)

 

Samsung Galaxy S5 Mode Ultra économie d energie page internet nomadeurbain Samsung Galaxy S5 Mode Ultra économie d energie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Glam_Galaxy-S5_Blue_02

 

 

Avis 5/5

Samsung signe ici un smartphone brillant, complet, presque trop diront certains. Cette richesse est de toute façon à utiliser selon ses envies. J’aime l’objet, l’écran, la puissance, mais il faut admettre que le Xperia Z2 et le HTC One M8 sont tout aussi alléchants, habillés de matières nobles (eux !) avec des performances assez proches. Ce qui me fait préférer, pour l’instant, ce S5 c’est l’aspect bien-être, santé et l’écosystème associé en app et en accessoires comme les nouvelles Gear 2 et Gear Fit. Samsung travaille autant la puissance, la qualité photo qu’il explore de nouvelles pistes d’usage des smartphones. Un superbe joujou qui coute la bagatelle de 649 euros sans abonnement.

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *