Miaou nippon…

Limiter la gastronomie japonaise aux sushis ou au wasabi est très réducteur. Ceux qui ont déjà eu la chance de parcourir le pays du « Soleil levant » savent qu’il déborde de mets, gâteaux, bonbons… parfois subtils d’autres fois moins.

La pâtisserie n’est pas en reste et la société Malebranche, l’une des plus connues du Japon, lance un de ses best-sellers en France.

Les Cha no Ka (traduction grossière :  gâteau au thé), se composent de deux langues de chat aromatisées au thé vert Koicha. Entre les deux se cache une couche de chocolat blanc, elle aussi au thé vert. Une pâtisserie française à la sauce nippone qui étonne aussi bien par la forme que par la saveur.

Pour la petite histoire, le thé est issu de la plantation Kojima, à Uji-Shirakawa, situé au sud de Kyoto. Les feuilles sont pilées dans un mortier en pierre pour un thé particulièrement parfumé. N’ayant jamais bu ce thé, je me suis jeté sur ses langues de chats.

Si le goût est étonnant au départ, surtout pour moi qui ne suis pas adepte du thé, ni du chocolat blanc d’ailleurs. J’admets que la subtilité est au rendez-vous et accompagne parfaitement une pause thé tout comme une simple pause gourmande. À 19,50 euros la boîte de 125 g, cela reste un plaisir pour les amateurs du genre, mais qui vaut le coup d’être goûté par les autres.

Ils sont présentés dans un bel écrin et commercialisés uniquement à La Grande Épicerie Paris.

Source : Malebranche

Photo : DR

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *