Quand Nokia se met au X ! Test : Nokia X

nokia_x_front_green_fastlane

Nokia X, retenez bien le nom de ce smartphone. Il s’agit de la première incursion dans l’univers Android du finlandais. Et il s’est fait un malin plaisir de l’expurger de tout ce qui peut rappeler Google. 

Nokia X faceUn air de jouet

Le Nokia X est un joli petit objet. Il affiche un design élégant, une face noire du plus bel effet, affichant des coins colorés. Le dos est tout en rondeur, délicatement dessiné et propose un toucher doux très plaisant. La coque arrière est facile à enlever pour en changer selon vos envies. Six couleurs (gris, vert, rouge, blanc, jaune et bleu) de coques différentes sont proposées par Nokia. La finition est propre, sans réelle faiblesse pour un produit à 119 euros (une offre de remboursement de 20 euros est en place jusqu’au 30 juin 2014). L’association du design épuré, de sa coque colorée et de ses dimensions (115,5 x 63 x 10,4 mm pour 128,7 g) lui donne un petit air de jouet que j’aime bien. J’ai toujours trouvé ridicules les smartphones entrés de gamme qui singent les produits haut de gamme. Nokia joue sur la carte du pep’s et ça lui va bien. L’ergonomie est basique, volume et mise en marche sur la tranche droite et un bouton sensitif « retour » sous l’écran. L’absence de bouton accueil m’a quand même déstabilisé.

Nokia X dosNokia X tranche droiteNokia X tranche basse plongé

Mais où est Android ?

Nokia X face menu d acceuilNokia ne pouvait pas lancer un simple smartphone Android, même pour un produit low-cost. Le finlandais a fait comme Amazon, il a pris le noyau du système Google et uniquement lui. Il a ensuite intégré son interface, ses apps et services. Ainsi, aucun produit Google n’est présent sur le X. À la place vous trouverez ceux de Nokia comme MixRadio, un service de streaming gratuit (online et offline) plutôt convaincant. Nokia Here et Drive sont d’excellent GPS que je préfère à Google Map. Je les trouve plus rapides et intuitifs, mais ce n’est que mon avis. Skype est aussi préinstallé, comme SkyDrive, l’univers Microsoft est donc bien présent.

Nokia X face fastlaneL’interface est totalement inédite. L’écran d’accueil comme sur Windows Phone se compose de tuiles redimensionnables. Il est possible de créer des dossiers afin d’épurer au maximum cet écran. En glissant votre doigt d’un côté ou de l’autre de l’écran fait apparaitre Fastlane. Dans cette ligne de temps sont réunis les apps ouvertes, les notifications diverses (mail, apps et réseaux sociaux). Cela fait un peu fouillis au départ, mais au bout de quelques jours je m’y suis fait et je pourrai presque l’apprécier… sans être totalement convaincu.

Nokia annonce que 70 % des apps Android sont compatibles avec le Nokia X. Il faut passer au départ par le store applicatif Nokia qui commence à être bien achalandé. Mais très vite, je me suis retrouvé un peu limité et bonne nouvelle la plupart des stores Android alternatifs comme Aptoide tournent sur ce X à la perfection.

En avoir pour son argent…

Vous imaginez bien que pour 119 euros, il n’y a pas de processeur surpuissant ou d’écran FULL HD. L’écran est un 4 pouces dotés d’une résolution de 800 x 480 pixels, multipoint sur 2 points. Un écran correct, qui affiche une densité de pixels de 233 ppp et qui offre au final un bel affichage. La luminosité est au rendez-vous et la colorimétrie de belle facture. Nokia fait les choses bien avec les contraintes d’un produit à moins de 120 euros. À noter qu’il est possible de sortir de veille en double cliquant sur l’écran, fonctionnalité réservée jusqu’à présent aux produits haut de gamme.

Nokia X semi ouvert

Le processeur double cœur Snapdragon S4 cadencé à 1 GHz (512 Mo de RAM) est étonnamment véloce. L’ensemble semble plutôt bien optimisé et offre une expérience plus que correcte. Nokia a encore soigné les choses et si on excepte les jeux en 3D ou les apps très gourmande en ressource, ce X tient la route. Rien de brillant non plus, mais à 119 euros… Quant à l’APN de 3 MP franchement malgré les efforts de Nokia, il reste plus qu’anecdotique. Il embarque 4 Go extensible via un port microSD. Enfin, l’autonomie est correcte, le Nokia X tiendra 7 à 8 heures en usage mixte. L’usage de la vidéo et des jeux vidéos font par contre rapidement baisser le niveau de batterie.

Nokia X ouvertPasser au X ?

Pour un smartphone entré de gamme, le Nokia X est plutôt sympa. Un bon choix smartphone pour les ados ou en second mobile. Le public du marché low-cost pourra facilement succomber. Le Nokia X est un smartphone de grand constructeur, au look pétillant à prix cassé et surtout il offre une interface inédite et plutôt intuitive. Enfin, la fonction double SIM est un très bon point pour les amateurs. Si vous cherchez un produit à bas prix, sans autres ambitions, et pourtant de qualité, il mérite plus que le détour.

Note : 3/5

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *