Quand Audi donne un coup de vieux à Google !

teaser_CES150075_4_3Le Consumer Electronic Show de Las Vegas vient de débuter, l’occasion pour moi de découvrir, à marche forcée, de découvrir ce que réservera la planète High-Tech (et surtout ses applications LifeStyle) en 2015. L’automobile m’a donc accaparé un bon petit moment et c’est la vénérable maison Audi qui m’a particulièrement intriguée.

Le « Piloted Drive » est la technologie de pilotage autonome du constructeur allemand. Intégré au concept Audi A7 Sportback piloted driving, il vient de battre un record d’autonomie et de vitesse. Ainsi, la A7 a quitté la Silicon Valley pour rejoindre Las Vegas sans l’intervention des êtres humains à bords. Les 550 Miles (220 km) ont été avalés d’une traite.

Mais là où un Google avec sa « CAR » assimile la conduite à une activité que l’homme doit déléguer aux machines (et au passage libérer du temps pour consommer d’autres produits Google). Audi ne cherche pas à nous faire abandonner le « Plaisir de conduire ». Le concept soulage le conducteur de la tâche de conduire entre 0 et 70 miles/h, ou au-delà de 110 km/h.

 

SAMSUNG CSCLa voiture, nommée « Jack » par l’équipe de développement, peut engager un changement de voie et un dépassement. Elle accélère et freine de manière autonome. Avant de changer de voie vers la gauche ou la droite, le véhicule adapte sa vitesse aux véhicules qui l’entourent. Le concept utilise une association de nombreux capteurs, dont beaucoup sont presque prêts à la production. Les capteurs radars à longue portée de l’adaptive cruise control (ACC) et de l’Audi side assist (ASA) vérifient l’avant et l’arrière du véhicule. Deux capteurs radar à moyenne portée à l’avant et à l’arrière visent respectivement la droite et la gauche du véhicule pour une vue à 360°. Des scanners laser sont fixés sur la calandre Singleframe et le pare-chocs arrière.

 

 

teaser_CES150028_4_3Bref, Audi se prépare à remplacer les moments chiants au volant (embouteillages, longues lignes droites, circulation très lente) pour faire autre chose tout en restant vigilant. Si vous lisez un journal grand ouvert, ou vous endormez, la voiture vous préviendra que c’est mal. De quoi se reposer, contacter sa famille ou qui sait quoi d’autre, le tout est de conserver le plaisir de conduite au bon moment ! Les nouvelles technologies doivent améliorer notre vie, pas être une béquille qui nous enlèvera le plaisir de fuir les choses par nous même. Ce concept présenté au même CES l’année dernière se rapproche vraiment d’une voiture commercialisable d’ici très peu de temps (2016 ou 2017 qui sait).

teaser_CES150018_4_3 teaser_CES150017_4_3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *