Quoi de plus beau que de pulpeuses courbes ? Test Samsung Galaxy S6 Edge

 

Samsung Galaxy S6 Edge 2Il était une fois, une petite pomme qui irrita très fortement un Dragon coréen. Vexé, il se promit de ne plus jamais se laisser indisposer par ce fruit. Pour y parvenir, il donna naissance du feu de ses entrailles au Galaxy S6 Edge.

L’art subtil de la courbe

Samsung Galaxy S6 Edge faceLa qualité des smartphones Samsung est rarement mise en cause. Pourtant avec le Galaxy S5, une rupture s’est faite entre le public et le constructeur. Le Coréen a raté le virage du haut de gamme, marqué par des smartphones aux matériaux nobles (iPhone 6, Xperia Z3, HT One) et surtout d’un usage toujours plus simple. Samsung semble avoir enfin retrouvé ses fondamentaux. Patiemment, il a forgé son Hwando (sabre du guerrier coréen) numérique. Et tout commence par une coque, superbement dessinée de métal. Une véritable pièce d’orfèvrerie, aux lignes travaillées, courbées avec soin et profitant d’une finition proche de la perfection. Quand j’ai découvert le Edge, j’ai pensé à ses stars pulpeuses du cinéma italien des années 60. Des courbes présentes, parfois affichées avec provocation, mais toujours élégantes. Son dos totalement plat (si l’on excepte le léger arrondi que forme l’objectif photo) offre donc un contraste saisissant. Alors que j’étais un brin sceptique, la prise en main est agréable et profite d’un toucher très doux malgré l’omniprésence du Gorilla Glass 4.  Ultra fin et très léger (142,1 x 70,1 x 7 mm pour 132 g), il se révèle compact pour un smartphone de 5,1 pouces. Petit bémol, le liseré de métal rappelle sur les tranches basses et hautes l’iPhone 6, comme si les designers voulaient se faire taper sur les doigts. Cela est dommage, car jette une légère ombre sur un look vraiment original.

Samsung Galaxy S6 Edge tranche gauche Samsung Galaxy S6 Edge tranche droite Samsung Galaxy S6 Edge tranche basse connectiqueet haut parleur Samsung Galaxy S6 Edge dos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samsung Galaxy S6 Edge dans la mainPar quel bout tenir cet écran ?

Les 5,5 pouces de l’écran du S6 Edge sont basés sur une dalle Super-AMOLED d’une résolution QuadHD (c’est-à-dire 4 fois le 720 p et non le FULL HD 1080p). Le rendu est sublime, d’une finesse rare (densité de 577 pixels par pouces), photos, vidéos, ebooks, sites internet, tout est affiché à la perfection. Quoique, si vous avez les yeux de Superman vous lui trouverez peut-être des défauts. Les deux côtés de l’écran sont complétés par deux mini écrans courbes. Cela explique le design et le prix du Edge, cette technologie étant encore neuve. Clairs et lisibles, ils ont en plus de l’esthétique des précis, je reviendrai dessus plus bas. Un Galaxy ne serait pas un Galaxy sans un monstre sous le capot. Mission réussie encore une fois avec un processeur Samsung Exynos octacœurs, épaulés par 3 Go de mémoire vive. Pour les amateurs de chiffres, ci-dessous quelques résultats de benchmarks.

Samsung Galaxy S6 Edge benchmark AnTuTu Samsung Galaxy S6 Edge benchmark 3DMark

 

 

 

 

 

 

Samsung Galaxy S6 Edge capture DMark Samsung Galaxy S6 Edge capture 3DMark

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les autres, je dirais simplement qu’Android n’a jamais été aussi fluide et rapide. Les apps sont comme des poissons dans l’eau et même les jeux les plus gourmands sont parfaitement à l’aise. Par contre, j’ai noté régulièrement des ralentissements brusques, le temps d’une seconde avant d’un retour à la normale. En fait, tout aussi brillant que soit le S6 Edge, il est un brin derrière les derniers processeurs Nvidia. Attention, il existera en version 32 et 64 Go en France et impossible d’en ajouter.

Samsung Galaxy S6 Edge faceLa vie est simple

TouchWizz l’interface graphique de Samsung a été revue en profondeur. Le Coréen revient aux bases d’une interface simple. Avec le temps, en ne cessant d’ajouter des fonctions, les Galaxy étaient devenus non pas complexes, mais lourds à gérer au quotidien. Refonte totale, moins d’étapes pour réaliser des actions, affichages plus clairs, usage plus intelligent des couleurs (comme repaire pour naviguer dans les interfaces ou différencier les appels entrants). Ce n’est pas encore aussi intuitif qu’un appareil Apple, mais certainement le plus abouti des Android. Les nombreuses apps Samsung ne sont plus préinstallées, vous devrez le faire vous-même ce qui vous permet de personnaliser réellement les contenus dont vous avez besoin. Les deux écrans incurvés donnent accès à des notifications, un accès aux contacts réguliers et d’autres apps sont Samsung Galaxy S6 Edge face contacts favorisannoncées. Dans l’absolu, cela n’apporte rien, juste une pointe de style très séduisante. Petite astuce, chaque contacte correspond à un code couleur, quand un appel, l’écran incurvé prend la couleur associée. Enfin, que vous soyez gaucher ou droitier, vous aurez accès à ses fonctions sur l’écran incurvé droit ou gauche. Petit bémol, sur les apps ou les jeux vidéo utilisés en mode paysage, les courbures de l’écran polluent parfois la lisibilité, mais cela reste rare.

Monsieur Plus

Comme je vous l’ai dit plus haut, Samsung a blindé de technologie son produit. Charge rapide, par induction, capteur photo faible luminosité, NFC, capteur cardiaque, lecteur biométrique (enfin efficace…), il lui manque juste un espace pour une capsule de café. Comme si le coréen ne voulait rien oublier… ou nous épater… Le tout fonctionne à la perfection, en toute fluidité et simplicité. Un mot sur la solution de paiement Samsung… voilà c’est fait… elle n’est pas encore annoncée en France.

Samsung Galaxy S6 EdgeL’appareil photo est un tueur, clichés précis détails et un piqué des plus plaisants. Seule la colorimétrie parfois un peu trop artificielle me gêne.

L’autonomie est correcte sans être brillante, moins de 8 heures en usage mixte. La recharge rapide (chargeur en option) rattrape la chose, 10 minutes pour 4 heures d’autonomie en plus.  Mais au final, malgré tous ses talents c’est son style qui nous donne envie de le prendre en main, l’exhiber, jouer avec. Ce S6 est un beau smartphone, mais avec le Edge Samsung casse les codes du design avec les doubles écrans incurvés. Le Edge est certes un bijou technologique, mais avant tout aussi lifestyle que stylé.

 

 

Samsung Galaxy S6 Edge lifestyle1Avis 5/5

Samsung se réinvente enfin, son design, sa façon d’aborder les technologies ; le Galaxy S6 Edge n’est pas seulement le plus beau smartphone jamais imaginé par Samsung, mais aussi le plus original et le plus fashion. Le S6 est beau, le Edge est exceptionnels mêmes 100 euros plus chers que le premier… Est-il un tueur d’iPhone ? Sincèrement, esthétiquement, technologiquement il le peut, mais c’est au final le choix de l’écosystème qui fera la différence…

Prix : 859 euros pour 32  Go

Samsung Galaxy S6 Edge lifestyle 2959 euros pour 64 Go

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *