Test Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy, de la DS à la télévision

Je suis un grand fan des Phoenix Wright, de l’enquete, au procès en passant par la scénarisation, je tombe dans le panneau à chaque fois. Phoenix Wright : Ace Attorney n’est pas en soit une nouveauté mais propose de goûter aux aventure de Phoenix sur grand écran.

Le concept, une compilation déjà existante en HD

Phœnix Wright : Ace Attorney Trilogy est une compilation qui réunit les 3 premiers opus de la série et disponible depuis 2014 sur le e-shop des 3DS et 2DS. Capcom a donc réalisé une mise à jours HD. Chaque enquête (14 au total) suit le même schéma. Un homicide et vous voilà l’avocat du présumé coupable. Je dois donc mener l’enquête sur le terrain, réaliser des interrogatoires avant de briser l’argumentaire de l’accusation durant le procès. En plus de scénarios aux petits oignons, d’énigme en générale logique, ce titre nous décroche très souvent un sourire. Attention, la version française ne sera disponible que cet été, en attendant vous avez droit à l’anglais et au japonais.

Esthétique, plans fixes et charmeurs

Pas d’animation 3D ou de modélisation de fou dans Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy. Les graphismes de la Nintendo DS ont été portés en HD. Nous avons des décors fixes et des personnages au premier plan, qui affichent des expressions faciales très marquées. Cela fait partie du charme du jeu et permet de se concentrer sur l’essentiel. Un petit charme désuet qui m’a fait fondre et apprécier le travaille de remasterisation sur Switch, Xbox One, PC et PS4. .

Petit ou grand format ? Les deux !

Jouer à Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy se fait avant tout sur Nintendo Switch. Enfin, c’est l’envie naturelle et première de chaque amateur de la série. Pourtant, le passage sur grand écran et donc le jeu sur téléviseur permet d’apprécier le travail des graphistes tout en offrant un plus grand confort.

Avis 7/10

J’ai passé un excellent moment tout le long des 14 enquêtes qui composent
Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy. Si vous avez déjà le titre, sur 3DS ou iOS, est-il utile de dépenser plus de 30 euros ? Les fans l’auront acheté dès la sortie de toute façon. Pour les autres, il serait dommage de passer à côté d’un jeu original, séduisant et intelligent. Et quel plaisir de pouvoir s’exclamer OBJECTION !

Le coin des parents, pas que pour les apprentis avocats

La série des Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy peut être joué à partir de 9 à 10 ans. Ce sont des enquêtes amusantes à résoudre et l’enfant est obligé à une certaine rigueur surtout durant les procès.

Photo : Nomade Urbain et Capcom

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *