Un cadeau ou une gourmandise par jour 15/24, 5 jeux de stratégie, Dominer ou mourir

Dans la jungle des jeux de stratégie, je vous propose mes 5 préférés. Attention, tous ne sont pas très grand public, mais si vous cherchez des jeux qui mettront à rude épreuve votre sens de la stratégie. Je pense que j’ai trouvé votre bonheur.

Civilization VI

Quel mégalomane suis-je ?

Chef d’une tribu nomade, je vais la conduire à la domination mondiale en écrasant les autres civilisations. Pour les soumettre toutes, la force militaire, l’influence religieuse, politique, l’avance technologique ou être le premier peuple à coloniser une planète hors du système solaire sont toutes très différentes.

La violence suffit-elle ?

Je dois prendre en main tous les aspects d’une civilisation, son développement économique, artistique, culturel, et scientifique. Une armée forte est gage de paix ou de victoire, mais est-elle équipée des meilleures armes ? Son coût handicape-t-il mon développement ? Rien n’est oublié, tout en étant d’une rare simplicité à maîtriser.

Combien de temps vais-je vous voler ?

Vous allez perdre des heures de vies… tout simplement… Les tours sont nombreux pour arriver à la victoire et plus le temps avance plus les calculs dédiés aux autres civilisations est long. Pourtant, on accroche, on continue, tour par tour… Jusqu’à entendre les oiseaux et vous dire qu’il est vraiment temps de se coucher.

 

Farm Simulator 2017

Quel mégalomane suis-je ?

Un simple agriculteur, qui doit réussir à faire de son exploitation agricole son gagne-pain. Je dois labourer, fertiliser, ensemencer, récolter, stocker, transporter et enfin, revendre. Pour cela, je prends le contrôle de différents engins et vais donc aux champs. De très nombreuses actions avant de gagner un seul kopek !

La violence suffit-elle ?

Ici la seule violence est celle des marchés agricoles et celle de l’intelligence artificielle. En effet, pour ne pas recommencer toutes les actions de façon répétitive, il est possible d’embaucher du personnel. Mais ce dernier brille surtout par sa bêtise et demandera régulièrement que vous les remettiez dans le droit chemin. Ultime violence, les nombreux bugs de collision surtout visible quand je conduis…

 

Combien de temps vais-je vous voler ?

Ce titre bucolique n’est pas la référence de la modélisation 3D pourtant, si les décors sont juste honorables, les véhicules (plus de 250) sont parfaitement restitués. L’absence de scénario risque de refroidir ceux qui aiment avoir un contexte pour jouer. Un titre à réserver aux accrocs de la gestion, les casual gamer, les comptables et dans ce cas, le temps filera au rythme des saisons.

 

Cossacks 3

Quel mégalomane suis-je ?

Un fou des armées gigantesque, des milliers de troupes à amasser, avant que je ne les lance sur-le-champ de bataille de façon synchronisée. La guerre est un art que je ne vois que dans la logistique (longue phase de préparation) et une action d’envergure.

 

La violence suffit-elle ?

En manipulant des armées du 17 et 18 siècles, l’artillerie, les mousquets peuvent écraser des cavaliers lourdement montés. SI on ajoute le relief, les armées de plusieurs centaines voire des milliers d’unités, une attaque frontale peut toujours fonctionner, mais vous péritez mieux qu’une victoire à la Pyrrhus à quel prix ? N’oubliez pas qu’il y’a plusieurs missions dans chaque campagne.

 

Combien de temps vais-je vous voler ?

Renaissance d’un titre mythique des années 90, Cossacks 3 garde un des travers de l’époque, il aime prendre son temps. Développer suffisamment son empire, ses troupes nécessite énormément de temps. Et à moins d’être un boulet, ou un génie, les batailles se révèlent aussi très longues. À offrir aux horlogers du wargame.

PC

Heart of Iron IV

Quel mégalomane suis-je ?

Un chef d’État qui sait que le monde est dangereux. J’incarne une des grandes puissances en 1936 et prépare mon pays à l’avenir. Serais-je à la tête du Reich à vouloir conquérir le monde ? L’ours russe prêt à déferler sur l’Europe et l’Asie ou la France qui malgré ses querelles politiques peut affronter l’ennemi teuton ?

La violence suffit-elle ?

La Seconde Guerre mondiale a démontré que la supériorité technologique associée à une réelle maîtrise stratégique et tactique des nouvelles armes pouvait compenser une faiblesse numérique. Heart of Iron IV vous donne accès à la gestion des moyens de production, des technologies, de la politique et bien sur vos armées. Sans didacticiel, il faudra enchaîner plusieurs campagnes avant de maîtriser les nombreuses subtilités.

Combien de temps vais-je vous voler

Des semaines de vie, car ce qui rend passionnant Heart of Iron IV en plus de son aspect stratégique et tactique, c’est la géopolitique. Ainsi, qui sait si un coup d’État ne fera pas de l’Allemagne une nation démocratique, les USA communistes ou la France fasciste ! Le contexte historique n’est pas figé, ce qui donne envie d’expérimenter, mais cela se paye en temps… Pour les férus d’histoire !

 

PC

X-Com 2

Quel mégalomane suis-je ?

Un soldat de la liberté ! L’humanité est asservie par les extra-terrestres et bien sûr une partie de l’humanité collabore. En enchaînant les missions commandos en tour par tout, je vais devoir réunir du matériel, des spécimens Alien et développer un arsenal permettant de lutter à armes égales contre l’ennemi.

La violence suffit-elle ?

En parallèle de la gestion stratégique (recruter des soldats, les entraîner, récolter des ressources, produire des armes issues de votre R&D), la majorité du temps se passe en combat tactique. Chaque soldat que je contrôle a ses aptitudes propres (armes lourdes, sniper, soignant, lanceur de roquette). En tour par tout, je dois doser déplacement, tir et riposte…

Combien de temps vais-je vous voler

Plongé dans un univers cohérent, très bien scénarisé, vous allez m’aider sur une trentaine d’heures. Mais même une fois terminé, le jeu en ligne ou recommencer une campagne pour tester d’autre stratège est un plaisir. Petit big-up pour la version console très ergonomique. Pour les accrocs à la tactique et aux opérations commandos.

PC, PS4

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *