Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction

par LeNomade
11 minutes Lire

Les SSD sont rapidement devenus indispensables dans nos ordinateurs, qu’ils soient fixes ou portables. Leur rapidité impressionnante, leur fiabilité et leur durabilité sont désormais incontestées. Que vous souhaitiez remplacer votre disque système ou étendre votre stockage, nous avons passé en revue les meilleures références pour créer notre guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction.

Longtemps réservés à une élite, les prix des SSD internes ont considérablement baissé, les rendant accessibles à un large public. Seules les machines les plus entrée de gamme utilisent encore des disques durs traditionnels. Un SSD de 1 To offre souvent le meilleur compromis entre capacité et coût, mais il peut être intéressant de surveiller les offres sur les modèles de 2 To ou 4 To, car les prix varient fréquemment. Optez pour un SSD NVMe plutôt qu’un SATA. Bien que les SSD SATA soient généralement moins chers, ils offrent des performances nettement inférieures.

Comment avons nous testés les produits de ce guide des meilleurs SSD NVME 2024 ?

Nos tests se sont concentrés sur les vitesses de lecture et d’écriture séquentielles en Go/s, donnant une idée claire des capacités maximales. Les performances en lecture et écriture aléatoires, plus représentatives d’une utilisation quotidienne, sont mesurées en IOPS (opérations par seconde), indiquant la réactivité du disque. Nous avons également mesuré la vitesse de copie de plusieurs fichiers de tailles inférieur à 1 Ko à 100 Go sous Windows 11. La configuration utilisées est :

  • Carte mère : ASUS ROG Strix Z690-Ei
  • Processeur : Intel Core i9-13900K
  • Mémoire : DDR5-6000 CL30 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : PNY 4080RTX
  • SSD système : WD Black 1To

Ce guide a été réalisé avec des produits envoyés par Samsung, WD et Seagate.

Le guide des meilleurs SSD NVME 2024 testés par la rédaction

Pour les amateurs de haut de gamme à prix serré

Samsung SSD 990 PRO with Heatsink 1TB 8/10

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr


Samsung se distingue dans le domaine des SSD en fabriquant intégralement ses produits avec des composants “maison”. Le 990 Pro, un SSD interne NVMe, mesure 22 x 80 x 2,3 mm pour un poids plume de 9 grammes.

Ses performances sont impressionnantes : jusqu’à 7,45 Go/s en lecture et 6,9 Go/s en écriture. Lors de nos tests, il a atteint 7,15 Go/s en lecture séquentielle et 6 845 Go/s en écriture séquentielle. De plus, il offre 1,2 MIOPS en lecture et 1,05 MIOPS en écriture. La copie de fichier sous Windows 11 est particulièrement efficace, avec une vitesse moyenne de 2,43 Go/s pour un fichier unique de 100 Go.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le 990 Pro est disponible avec ou sans dissipateur thermique. Avec le dissipateur, les températures sont modérées : 35° en usage quotidien et jusqu’à 65° en usage intensif. Sans dissipateur, il est conseillé d’en ajouter un si la ventilation de votre PC n’est pas optimale.

Pour les gamers et créateurs en quête de haut de gamme

Seagate FireCuda 540 9/10

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Seagate frappe fort avec le FireCuda 540, un SSD haut de gamme conçu pour les gamers et les créateurs. Grâce à son interface PCIe Gen 5, ce disque promet des débits impressionnants en lecture et en écriture, atteignant les 10 Go/s. Avec des dimensions standard de 80 mm de long et 22 mm de large, il se distingue par son épaisseur de 4 mm.

En lecture séquentielle, le FireCuda 540 affiche des performances exceptionnelles, allant de 9,6 à 10,1 Go/s. En écriture, nos tests révèlent des débits tout aussi remarquables, entre 9,2 et 10,03 Go/s. Les mesures IOPS montrent des résultats impressionnants : une moyenne de 9 560 MIOPS en lecture et 9 456 MIOPS en écriture. La copie de fichiers sous Windows 11 se fait à une vitesse moyenne de 4,1 Go/s, témoignant de sa rapidité.

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Les tests de température indiquent 31° au repos. Toutefois, en usage quotidien ou intensif, la température grimpe rapidement à 82°. Avec un dissipateur de chaleur, elle se stabilise à un plus raisonnable 53°. La garantie de cinq ans ajoute une touche de fiabilité et de tranquillité d’esprit, séduisant encore davantage les utilisateurs exigeants.

Pour les amateurs de moyen de gamme performant et accessible

WD BLACK SN770 7,5/10

LeNomade | NomadeUrbain.fr

La gamme WD Black connait une belle renommée avec ses composants de haute performance, ciblant principalement les gamers. Le WD BLACK SN770 se présente comme un SSD basique en apparence, avec des dimensions standards et tous ses composants sur une seule face. Sans dissipateur thermique intégré, il est recommandé d’en ajouter un pour une meilleure gestion thermique. Il est disponible en versions 500 Go, 1 To et 2 To. Nous avons testé la version 1 To.

En lecture séquentielle, le WD BLACK SN770 atteint 4,99 Go/s et 4,82 Go/s en écriture séquentielle. Les performances en lecture et écriture aléatoires sont moins impressionnantes mais restent dans la moyenne acceptable. La copie de fichiers sous Windows 11 se fait à une vitesse de 2,69 Go/s pour un fichier de 100 Go.

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le SSD affiche une température de 27° au repos, 51° en usage quotidien, et dépasse les 63° en usage intensif. Malgré l’absence de dissipateur thermique, les températures sont relativement bien maîtrisées.

Pour les amateurs d’entrée de gamme performant

WD Blue SN580 7/10

LeNomade | NomadeUrbain.fr


Western Digital continue de marquer le secteur des SSD avec son dernier modèle, le WD Blue SN580. Ce SSD interne NVMe, mesure 22 x 80 x 2,3 mm et pèse seulement 7 grammes. Nous notons déjà une conception soignée.

Le WD Blue SN580 affiche des performances impressionnantes pour un SSD de cette gamme. Il promet jusqu’à 4,15 Go/s en lecture séquentielle et 3,6 Go/s en écriture séquentielle. Nos tests confirment ces chiffres avec des résultats proches des valeurs annoncées : 4,12 Go/s en lecture et 3,55 Go/s en écriture. Les performances en IOPS sont également notables avec 580 000 en lecture et 720 000 en écriture. Lors des transferts de fichiers sous Windows 11, le WD Blue SN580 a atteint une vitesse moyenne de 1,9 Go/s pour un fichier unique de 100 Go, ce qui est tout à fait respectable pour un SSD de milieu de gamme.

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le WD Blue SN580 existe sans dissipateur thermique, mais grâce à une conception efficace, il parvient à maintenir des températures raisonnables. En usage quotidien, les températures restent autour de 30° et montent jusqu’à 65° en utilisation intensive. Pour les utilisateurs soucieux de la gestion thermique, l’ajout d’un dissipateur est une bonne idée, surtout si la ventilation de votre système n’est pas optimale.

Pour ceux qui ont vraiment peu de moyens et des ambitions

WD Blue SN570 6,5/10

LeNomade | NomadeUrbain.fr


Dans le monde des SSD, Western Digital continue de se démarquer avec des produits alliant performance et coût accessible. Le WD Blue SN570 se positionne comme une solution d’entrée de gamme prometteuse.

Le WD Blue SN570 offre des performances surprenantes pour un SSD de sa catégorie. Annoncé avec des vitesses de lecture séquentielle allant jusqu’à 3,5 Go/s et d’écriture séquentielle jusqu’à 3 Go/s. Nos tests confirment ces valeurs avec des résultats de 3,35 Go/s en lecture et 2,90 Go/s en écriture. Des chiffres de très bonne tenue pour un SSD à ce prix. En termes de performances IOPS, il se défend avec 400 000 IOPS en lecture et 450 000 IOPS en écriture. Ce qui assuret une bonne réactivité pour les applications courantes et les jeux. Lors des transferts de fichiers sous Windows 11, le SN570 a atteint une vitesse moyenne de 1,8 Go/s pour un fichier unique de 100 Go.

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le WD Blue SN570 est proposé sans dissipateur thermique intégré. Mais il parvient à maintenir des températures raisonnables grâce à une conception efficace. En usage quotidien, les températures restent autour de 30°, montant jusqu’à 60° en utilisation intensive. Pour des conditions de fonctionnement optimales, un dissipateur thermique additionnel peut servir. Surtout si votre PC n’a pas une ventilation idéale.

Tout savoir pour bien choisir avec notre guide des meilleurs SSD NVME 2024

Le guide des meilleurs SSD NVMe 2024 testés par la rédaction
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Qu’est-ce qu’un SSD NVMe et en quoi est-il différent des autres SSD ?

Un SSD NVMe (Non-Volatile Memory Express) utilise l’interface PCIe (Peripheral Component Interconnect Express). Cette interface permet des vitesses de transfert de données bien plus élevées que celles des SSD traditionnels utilisant l’interface SATA (Serial ATA). Les SSD NVMe tirent parti des canaux de communication à grande vitesse du PCIe. Ils atteignent plusieurs gigaoctets par seconde, comparés aux 600 Mo/s théoriques maximum de SATA.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Ils réduisent la latence et augmentent le nombre de commandes traitées simultanément. Cette conception améliore considérablement les performances, notamment pour les applications exigeantes comme les jeux vidéo, l’édition vidéo et les tâches professionnelles intensives. En résumé, les SSD NVMe surpassent largement les SSD SATA en termes de vitesse et d’efficacité. Ils rendent les systèmes plus réactifs et performants. Les SSD NVMe sont essentiels pour ceux qui cherchent à maximiser les performances de leur système informatique​.

Quels sont les avantages d’un SSD NVMe par rapport à un HDD ou un SSD SATA ?

Les SSD NVMe offrent plusieurs avantages significatifs par rapport aux disques durs (HDD) et aux SSD SATA. Premièrement, les vitesses de lecture et d’écriture sont beaucoup plus élevées. Un SSD NVMe peut atteindre des vitesses de lecture séquentielle de plus de 7 Go/s. Les SSD SATA, eux, ne dépassent pas en moyenne 600 Mo/s et les HDD à seulement 150 Mo/s. Deuxièmement, les SSD NVMe ont des temps de latence beaucoup plus faibles.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Cela signifie que les données sont accessibles plus rapidement. Ce qui améliore les temps de démarrage, le lancement des applications et les temps de chargement des jeux. Troisièmement, les SSD NVMe consomment moins d’énergie et génèrent moins de chaleur en raison de l’absence de pièces mobiles. Ils sont donc plus durables et plus fiables sur le long terme. Enfin, les SSD NVMe améliorent les performances globales du système, particulièrement perceptibles dans les tâches intensives comme le montage vidéo, la virtualisation et les bases de données.

Comment choisir entre les différentes générations de SSD NVMe (Gen 3, Gen 4, Gen 5) ?

Le choix entre les différentes générations de SSD NVMe (Gen 3, Gen 4, Gen 5) dépend principalement de vos besoins en performance. A cela s’ajoute la compatibilité de votre matériel. La Gen 3, utilisant PCIe 3.0, offre des vitesses de lecture allant jusqu’à 3,5 Go/s. Les SSD Gen 4, compatibles avec PCIe 4.0, doublent ces vitesses, atteignant jusqu’à 7 Go/s. Ces SSD sont idéaux pour les applications très exigeantes comme le gaming intensif et le montage vidéo 4K.

Les SSD Gen 5, utilisant PCIe 5.0, sont encore plus rapides, avec des vitesses potentielles de plus de 10 Go/s. Cependant, ils nécessitent une carte mère compatible avec PCIe 5.0, encore peu courante à ce jour. Pour la plupart des utilisateurs, un SSD Gen 3 ou Gen 4 suffira largement. Ils offrent un excellent équilibre entre performance et coût. Si vous avez une configuration de pointe et des besoins extrêmes en termes de vitesse de transfert de données, un SSD Gen 5 deviendra une obligation.

Les SSD NVMe nécessitent-ils un dissipateur thermique ?

Les SSD NVMe, en particulier ceux de haute performance, peuvent bénéficier de dissipateurs thermiques pour gérer efficacement la chaleur. Bien que de nombreux SSD NVMe fonctionnent correctement sans dissipateur. Les modèles haut de gamme atteignent des vitesses élevées et peuvent chauffer sous une charge intense. La gestion thermique devient alors cruciale pour maintenir des performances stables et prolonger la durée de vie du SSD.

Sans dissipateur thermique, un SSD NVMe peut atteindre des températures élevées. Cela peut entraîner une réduction de la performance due au throttling thermique. Les dissipateurs thermiques aident à dissiper cette chaleur, assurant que le SSD fonctionne à des températures optimales. Cela même si il s’échine sur des tâches exigeantes comme le jeu ou le montage vidéo. Si votre système dispose d’une bonne ventilation, un dissipateur thermique intégré peut ne pas être nécessaire. Dans des configurations plus compactes ou mal ventilées, l’ajout d’un dissipateur est recommandé.

Quelle capacité de stockage devrais je choisir pour mon SSD NVMe ?

La capacité de stockage à choisir pour un SSD NVMe dépend de vos besoins spécifiques. Pour un usage général, comme la navigation web, le traitement de texte et le stockage de quelques fichiers multimédias, un SSD de 256 Go peut suffire. Pour les joueurs, les créateurs de contenu ou utilisateurs d’applications gourmandes un SSD de 1 To ou plus est recommandé.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Les jeux modernes, les vidéos en haute résolution et les logiciels professionnels peuvent rapidement remplir un SSD de petite capacité. Il est toujours bon de prévoir une marge de manœuvre pour les futures mises à jour et l’expansion des fichiers. Par conséquent, évaluer vos besoins actuels et futurs en stockage est essentiel pour choisir la bonne capacité. 512 Go offrent un bon compromis coût et capacité, tandis que les SSD de 1 To ou plus sont idéaux pour plus de confort.

Quels sont les principaux inconvénients des SSD NVMe ?

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Malgré leurs nombreux avantages, les SSD NVMe présentent quelques inconvénients. Le principal est le coût, généralement plus élevé que celui des SSD SATA et des HDD. Cette différence de prix peut être un facteur limitant pour les utilisateurs ayant un budget restreint. De plus, la compatibilité peut poser problème. Ainsi, les SSD NVMe de dernière génération nécessitent des cartes mères récentes avec des slots M.2 compatibles. Ce qui peut exiger des mises à jour matérielles coûteuses. Un autre inconvénient potentiel est la gestion thermique. Les SSD NVMe peuvent générer beaucoup de chaleur lors d’utilisations intensives. Cela nécessite parfois des solutions de refroidissement supplémentaires pour éviter le throttling thermique. Enfin, bien que rares, certains utilisateurs rapportent des problèmes de compatibilité avec des systèmes d’exploitation ou des BIOS plus anciens. Ceux-ci peuvent nécessiter des mises à jour logicielles pour une reconnaissance correcte du SSD NVMe.

Combien de temps dure un SSD NVMe ?

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Les SSD NVMe sont conçus pour être durables et fiables. Leur durée de vie est généralement mesurée en termes de terabytes écrits (TBW). Ce qui indique combien de données peuvent être écrites sur le SSD au cours de sa durée de vie. En usage normal, un SSD NVMe peut durer de 5 à 10 ans. Les fabricants offrent souvent des garanties de 3 à 5 ans, assurant ainsi une certaine tranquillité d’esprit. La technologie NAND flash utilisée dans les SSD NVMe est moins sujette aux défaillances mécaniques que les disques durs traditionnels. Cependant, la durée de vie d’un SSD dépend aussi de l’utilisation. Ainsi, des écritures fréquentes et intensives peuvent réduire la durée de vie plus rapidement. Les SSD NVMe modernes sont équipés de fonctionnalités de gestion de la mémoire et de répartition de l’usure pour maximiser leur longévité.

Un SSD NVMe est-il compatible avec mon système ?

Pour déterminer si un SSD NVMe est compatible avec votre système, vérifiez la présence d’un slot M.2 sur votre carte mère. Ce n’est pas toujours le cas pour les systèmes plus anciens. De plus, il est important de vérifier la compatibilité avec les générations de PCIe (Gen 3, Gen 4, Gen 5) de votre carte mère. En plus du matériel, le BIOS de votre carte mère doit être à jour pour reconnaître correctement le SSD NVMe. Certains systèmes plus anciens peuvent nécessiter une mise à jour du BIOS. Enfin, assurez-vous que votre système d’exploitation supporte les SSD NVMe. Les versions modernes de Windows et Linux offrent un support natif. Toutefois, des systèmes plus anciens peuvent nécessiter des pilotes spécifiques​.

You may also like

Laisser un commentaire

[script_12]

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire plus