Sucrées, salées ? La période de Noël est faste en douceurs, gourmandises simples ou sophistiquées, l’important est le plaisir de nos palais. Je vous présente donc chaque jour une idée gourmande pour les apéros, les repas ou les desserts de fêtes. Aujourd’hui, je vous présente Le Pavé, la bûche de Noël aussi inspirante, évocatrice que gourmande !

Le Pavé Parisien, sous les pavés le sucré !

Le chef Akrame Benallal en duo avec le chef pâtissier Killian Le Houerou ont imaginé le Pavé Parisien. Une bûche de Noel étoilée et qui pourtant s’inspire esthétiquement des pavés gris qui tapissent encore Paris.

Akrame et Killian ont créé une bûche parisienne, qui se veut citadine et urbaine, de par ses saveurs, mais aussi son histoire. Une bûche rare et luxueuse, mais qui ne fait pas dans l’ostentatoire. Ce pavé qui représente, comme son nom l’indique, un pavé parisien rappelle ce slogan de mai 68 « sous les pavés la plage ».  

Ils ont puisé leur inspiration dans l’Histoire et les symboles de Paris pour créer le visuel d’une bûche authentique, mais aussi dans les pâtisseries parisiennes mythiques tel que le flan parisien, la tarte au citron meringuée ou encore la classique bûche de noël au beurre pour créer les saveurs du Pavé Parisien.

Un mariage entre le chocolat au lait et le citron , de mousse et de crème au beurre pour un dessert savoureux, esthétique et avec une touche légère et fraîche.

Le photographe renommé Mathieu César a immortalisé le Pavé Parisien et vous aurez peut-être la chance de découvrir une de ses photos dissimulées sous votre bûche (une bûche sur 10 renferme une photo surprise). 

Infos Pratiques

Bûche pour 6 personnes : 120 euros (dont 20 euros reversés aux restos du cœur).
– 100 exemplaires seulement, tous numérotés et signés. 
– Uniquement en précommande à partir du 15 novembre 2020 par mail sur [email protected].
– Paiement à l’avance pour toute précommande du Pavé Parisien. 
– Livraison à domicile ou retrait au restaurant Akrame (7, rue Tronchet 75008 Paris dès  le 15 décembre 2020). 

Source : Akrame

Photos : Mathieu César