Marshall n’est plus un novice dans l’univers des enceintes nomade, mais ce n’est pas celui où il brille le plus. La nouvelle Marshall Willen a une seule mission, devenir la nouvelle référence à moins de 100 euros.

Le produit a été testé avec un exemplaire prêté par Marshall.

Design de la Marshall Willen : le style rétro des amplis qui tient dans une main

Marshall reprend encore une fois les codes stylistiques de ses amplificateurs pour guitare. Sauf qu’ici, il s’applique à un produit très compact de 10,2 x 10 x 4 cm de dimensions pour 310 g. Un produit léger, presque discret et qui a un sacré style. Nous avons une coque en plastique qui est habillée sur les tranches d’une robe de silicone noir ou beige dont le toucher et la texture rappellent celui du Tolex.

La face avant est protégée par une grille malheureusement en plastique, du métal aurait apporté encore plus de chien à la bête. Elle est couleur cuivre, avec le logo de la marque en doré qui occupe presque toute sa largeur. Nous avons en haut à droite un stick de contrôle lui aussi doré.

Sur la tranche supérieure, nous avons le bouton d’appairage Bluetooth, un micro et un indicateur de batterie. Sur la tranche gauche, vous avez le port de charge en USB3-C. Au dos, vous avez une sorte de sangle pour faciliter l’accroche à une branche d’arbre par exemple. Enfin, nous appréciions une belle qualité de fabrication, la finition est impeccable et nous profitons d’une certification I67. L’enceinte survira donc à une chute dans la rivière pendant 30 minutes, jusqu’à un mètre. Tout comme le revêtement en caoutchouc protège l’enceinte des chocs.

L’Audio de la Marshall Willen :

L’enceinte est architecturée autour d’un transducteur de deux pouces à large bande, associé à deux radiateurs passifs pour les basses. À cela s’ajoute un amplificateur de 10 Watts de classe D. Une configuration qui convient parfaitement à ce format et qui avec le savoir-faire Marshall peut nous étonner.

Les connectiques de la Marshall Willen : minimalistes, voir trop

Si l’on excepte le port de charge en USB3-C, la Willen ne propose aucune connectique autre que le Bluetooth 5.1, avec le seul codec SBC.

L’ergonomie et l’app Marshall Willen : tout au stick

La Willen offre une excellente prise en main. Ses dimensions maîtrisées y jouent pour beaucoup et le revêtement en caoutchouc des tranches apporte une préhension quasi parfaite. Elle se positionne sur une tranche ou posée sur son dos. Notez la sangle qui permet de l’accrocher facilement à une branche, une grille, un luminaire même. Le stick de commande est très pratique, pas super précis, mais au bout de quelques jours vous aurez le coup de main.

En passant par l’app Marshall Bluetooth, vous avez accès à un niveau précis du niveau de batterie de la Willen. Nous avons également trois préréglages d’égaliseur défini par le constructeur et qui offrent de réelles différences à l’écoute. Nous vous conseillons de les tester dans votre environnement afin d’obtenir le meilleur résultat. Enfin, la section Slack lance l’association de plusieurs enceintes nomades Marshall, sur le papier jusqu’à 100 enceintes.

Le rendu audio de la Marshall Willen  : n’abusez pas de sa puissance et vos oreilles seront aux anges

Première bonne surprise, cette petite chose a du punch, à 50 % de volume vous sonorisez déjà une pièce. En extérieur, pour offrir un bon niveau d’écoute autour d’un pique-nique, ou en bord de plage sans trop envahir l’environnement en dehors de votre petit cercle.

Nous retrouvons le son Marshall, avec des basses solides, des médiums présents et la part belle laissée aux hauts médiums et aux aigus. Cela donne un son électrisant, qui sait être incisif et mélodique à la fois. Les basses sont de très bon niveau par rapport au format de l’enceinte. Par contre, n’allez jamais au-delà de 55/60 % de volume, car alors le niveau chute et nous perdons beaucoup en précision.

Les voix profitent d’un espace de choix et les sonorités aiguës très bien traitées. Nous avons un rendu un brin déséquilibré, que les préréglages d’égaliseur dans l’app peuvent corriger pour mieux sied à vos oreilles. Il y’a une réelle différence entre les trois, donc n’hésitez pas à tester les trois modes. La dynamique est excellente et la scène vocale assez large pour un produit de cette taille. Mais encore une fois, inutile de pousser le volume trop fort, vous exploiterez peut-être pleinement sa puissance. Mais la qualité du rendu s’écroulera réellement.

Par contre, ceux qui seront derrière ou sur les côtés n’auront qu’un rendu très limité. La connexion Bluetooth 5.1 est de très bonne qualité, même si nous sommes limités au codec SBC. La portée est de bon niveau, jusqu’à 5 mètres sans difficulté en extérieur, voire un peu plus.

Le micro

La Willen intègre un micro qui permet de l’utiliser comme kit mains libres. Nous sommes très impressionnés par ses capacités de captation. En intérieur, vos interlocuteurs pourront croire que vous êtes sur le téléphone ou au pire avec un bon casque. En extérieur, la qualité est très correcte, mais si il ya un peu de vent, ou du bruit, votre interlocuteur risque de ne plus vous entendre.

L’autonomie de la Marshall Willen : vous vous fatiguerez avant elle

Bonne nouvelle, malgré ses dimensions réduites, la Marshall Willen offre une autonomie de 15 à 18 heures à 50 % du volume. Si vous les dépassez, enlevez environ un bon tiers d’autonomie. La recharge complète se réalise en presque 3 heures. Petit regret, elle ne propose pas de recharge rapide pour reprendre du boost d’énergie en moins de 10 minutes.

Disponibilité et prix de la Marshall Willen

La Marshall Willen est disponible en noir ou en beige, au prix de 99 euros, sur le site du constructeur et les revendeurs partenaires.

Disponible chez :

Photos : Yazid Amer – NomadeUrbain.fr

Marshall Willen, mon avis

Pour une première enceinte ultraportable, Marshall frappe très fort. Nous avons un produit qui a du style, solide, et très nomade. Son endurance record permet de l’emmener avec vous, sans vous encombrer d’une batterie de secours. La qualité sonore est au rendez-vous, avec le son Marshall qui fait la part belle aux aigus et aux médiums, tout en réussissant à offrir des basses bien rondes. Un produit qui est simplement excellent et s’installe sans soucis dans le trio de tête des meilleures enceintes Bluetooth ultraportable. Seul réel regret, il n’est pas possible d’exploiter toute la puissance de la bête, mais vous n’en aurez pas besoin.

Marshall Willen

99 €
4.6

Design & qualité de fabrication

4.8/5

Ergonomie

4.5/5

Connectivité

4.3/5

Qualité Audio

4.8/5

Autonomie

4.8/5

Les Plus

  • Un super look
  • Excellent rendu sonore pour sa taille
  • Il a de la puissance à revendre
  • La sangle au dos est très pratique
  • La certification IP67

Les Moins

  • Le son est uniquement en mono
  • App très, trop basique
  • A haut volume, il y'a une perte de précision
  • Les basses ne se déploient pas totalement