G-Shock reprend un de ses classiques la DW-5000C, sorti en 1983. La maison l’habille d’un nouveau look qui est aussi renversant qu’esthétique. La G-Shock GMW-B5000TR est plus qu’une réédition d’un design vintage revisité de façon contemporaine. Elle est également une prouesse esthétique et technique.

G-Shock GMW-B5000TR, la métallurgie au service du design

Ainsi, si le design reste identique au modèle d’origine, la nouveauté est dans le nouvel alliage de titane baptisé TranTixxii. Développé par Nippon Steel Corporation, ce dernier sort de six ans de recherche et de développement. Un temps qui je l’admets, a été bien investi. En effet, cet alliage est annoncé deux fois plus dur que le titane pur sans perdre en légèreté, tout en conservant ses qualités anticorrosives et hypoallergéniques. G-Shock ne s’arrête là, en polissant ce métal jusqu’à lui donner une une finition miroir ensorcelante.

Mais pourquoi se limiter juste à un effet miroir ? G-Shock ajoute un placage ionique multicolore. Et soyons fous, appliquons-le au boîtier, au bracelet et aux boutons. Cela donne toute une série de dégradés de couleur rouge, gris clair, gris foncé, or et bleu foncé. Ils insufflent à ce modèle métallique, son caractère ludique et unique ! Pour s’inscrire dans ce design coloré, le cadran multicolore décuple une énergie pop délectable.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est G-Shock-GMW-B5000TR-04-641x1024.jpg.


Cette tocante est équipée de la fonctionnalité Smartphone Link pour le réglage automatique de l’heure, l’heure mondiale et de nombreuses autres fonctions (chronomètre, compte à rebours, alarme…). Côté « alimentation », cette tocante se dote du système Casio Tough Solar Original pour se recharger via la lumière du soleil. Elle permet aussi la réception des ondes radio Multiband 6 et bénéficie du rétroéclairage LED entièrement automatique.

Une montre technique mais surtout d’une rare beauté contemporaine et au prix encore inconnu !

Source : G-Shock

Photos : DR

Laisser un commentaire