En parallèle de Vivatech, Hopium, le constructeur français de berlines à hydrogène, présente son premier et très excitant prototype roulant.

Hopium, la berline à hydrogène née sur les circuits

Fondée par Olivier Lombard, le plus jeune vainqueur des 24 h du Mans (de la catégorie LMP2 et 8e au général), Hopium est un constructeur de véhicules haut de gamme à hydrogène. Olivier Lombard se sert de son expérience à piloter sur circuits des voitures à hydrogène comme laboratoire à ciel ouvert.

Cela lui a ouvert une réflexion pratique. Qu’il applique avec toute une équipe de chercheurs, d’ingénieurs, de techniciens et de designers. L’objectif est simple, dessiner, construire une véritable berline haut de gamme. Qui sera en plus une nouvelle solution de mobilité capable de répondre aux défis environnementaux.

Hopium, aussi design que performante

Ce démonstrateur technique, baptisé Alpha 0, est annoncé en 2020 et réalisé en dans l’atelier d’essai de Linas-Montlhéry. Il met l’accent sur la fiabilité du système de pile à combustible. Après les phases de design et d’architecture vient l’implémentation de ses différents composants au sein du véhicule. Le prototype a pu être évalué et perfectionné au travers d’essais sur banc et sur piste.

Avec une vitesse de 200 km/h, cette version test frise les performances promises par l’Hopium Machina dans sa version définitive. Alpha 0, introduit également pour la première fois la signature lumineuse, emblème d’Hopium. Sa forme rappelle la stratification de l’hydrogène et le mouvement d’ondes à la surface de l’eau. Le design du véhicule est très agréable à l’œil, aussi élégant que d’une personnalité affirmée.

La révélation de cette vitrine technologique semble confirmer sa capacité à atteindre les objectifs fixés par son concepteur. Elle s’accompagne de l’ouverture d’un carnet de commandes pour les 1000 premières unités numérotées de l’Hopium Machina. Le tarif de réservation s’établit à 410 euros, en référence au spectre lumineux de l’hydrogène. Le prix final reste encore mystérieux.

Prochain objectif, produire l’Hopium Machina à l’échelle industrielle, avec un nouveau rendez-vous attendu pour le premier trimestre 2022. À suivre.

Source : Hopium

Photos : DR

Laisser un commentaire