Maserati et Hiroshi Fujiwara, le parrain street culture japonaise s’associent pour créer Maserati Meets Fragment, un duo mélodique automobile.

Maserati Meets Fragment, la rencontre des transgressions

Pionnier de la culture streetwear de Tokyo dans les années 80, Hiroshi Fujiwara est l’un des premiers DJ à y importer le hip-hop. Il se spécialise dans l’expression des humeurs de l’expérience urbaine.

Avec une volonté de briser les barrières et de jouer la carte de l’audace, dans le pur esprit du concept « ITANJI », un terme japonais qui signifie la rencontre du design italien et de la perfection japonaise

Maserati et Hiroshi Fuijwara apportent chacun leur style unique et leurs codes visuels. Ce qui donne naissance à un partenariat créatif formant un authentique duo au sens propre du terme Operabianca et Operanera.

Une mélodie sur roues, basée sur la berline sportive Ghibli en finition Granlusso et déclinée en deux looks exclusifs. Un total de 175 voitures dans un duo monochrome, l’un en noir et l’autre en blanc.

L’uniformité de la couleur s’applique non seulement aux extérieurs, mais également aux roues et aux poignées couleur carrosserie. Les intérieurs, quant à eux, sont en cuir premium et Alcantara, avec des inserts argentés pour les surpiqûres verticales et le Trident sur les appuis-tête. Les ceintures de sécurité sont bleu foncé.




De la calandre à la capsule

La calandre avant est le détail emblématique de ce partenariat. Le style métropolitain de Fujiwara se reflète dans une grille spécifique et dans le logo, adapté de manière unique pour cette Édition. Pour compléter le style extérieur, les Ghibli Operanera et Ghibli Operabianca sont équipées de jantes Urano 20″ noir mat et d’un badge spécifique avec le logo Fragment sur le pilier C.

Enfin, le code M157110519FRG apparaît sous les trois conduits d’air latéraux emblématiques. Cette inscription alphanumérique scelle le partenariat. Les quatre premiers caractères sont le code d’identification de la Ghibli, les six chiffres suivants symbolisent la date de la première rencontre (5 novembre 2019) entre Hiroshi et le Centro Stile Maserati, et les trois dernières lettres sont l’acronyme de Fragment.

Enfin, le lancement de la voiture s’accompagne d’une collection capsule, disponible dans le réseau officiel Maserati. Des pièces iconiques, conçues en association avec Hiroshi Fujiwara dans le même esprit non conventionnel que la voiture elle-même. Alors comment les trouvez-vous ?

Source : Maserati

Photos : DR

Laisser un commentaire