Maskmaker est une expérience onirique, signé par le studio français Innerspace, qui est un point de passage obligé pour tout amateur de Réalité Virtuelle.

Version testée PC + Occulus Quest 2 (câble Link) provenant de l’éditeur InnerSpace

Scénario et gameplay, une ode au rêve et à l’exploration

Le studio Innerspace nous présente ici un voyage en VR (PC et PSVR) aussi onirique, qu’énigmatique dans tous les sens du terme. Tout commence dans un atelier de fabrication de masque qui vous invite très vite à fabriquer le vôtre. Mettez-le sur votre visage et vous voilà transporté dans un autre monde. À partir de là, exploration, énigmes et nouvelle fabrication de masques sont au menu.




Technique et plaisir, immersion des yeux aux mains

Les masques sont ici les éléments clefs. Ils sont essentiels au gameplay, car en passant de masque en masque, vous passez d’un monde à un autre. Cela ne s’arrête pas là, car en fonction du masque que vous portez, vos capacités, les interactions proposées peuvent changer de tout au tout. Les énigmes sont logiques, pas trop tortueuses, le but est de vous amuser, vous stimuler, pas de vous bloquer. Une fois intégrées les mécaniques de jeux, peu devraient vraiment vous bloquer.

Le gameplay ave Occulus Quest 2 (câble Link sur PC) est vraiment très bien pensé. Les mouvements sont naturels, aux interactions comme la fabrication de masque. Visuellement, c’est un enchantement même si techniquement, cela reste « léger ». La direction artistique rattrape tout, faisant de chaque monde un univers à part qui profite d’une réelle recherche esthétique et thématique. Nous sommes face à des environnements aussi oniriques qu’immersifs où chaque détail est pensé avec soin.

Maskmaker, mon avis

Simplement le plus beau voyage en VR du moment, onirique, énigmatique et enchanteur. Si vous devez investir dans un titre VR, ne pas acheter Maskmaker est simplement une faute éthique pour tout joueur et poète qui se respecte.

Laisser un commentaire