La maison Sweet Pants s’est fait un nom en imposant le pantalon de jogging une pièce de mode à part entière. Elle s’est largement diversifiée dans le streetwear et signe un nouveau label sous le signe du Activewear, Sweet Pants Active.

Sweet Pants Active, le streetwear se fait activewear

Sweet Pants Active, l’activité urbaine en ligne de mire

Après 3 années de développement, un nouveau chapitre SWEET PANTS est enfin lancé. Il s’architecture autour d’une vision activewear qui se veut aussi esthétique, technique qu’authentique. Ainsi, le bureau de style s’est entouré d’experts techniques expérimentés, pour parfaire une ligne différenciante.




Techniquement, les pièces voguent entre capuches amovibles, coutures thermo-soudées et matières techniques ultra-légères.

Esthétiquement, la collection vise un style épuré qui se décline en 2 approches totalement opposées. Ainsi, nous avons le choix entre des nuances neutres et sophistiquées. Ou l’inverse complet avec des pièces qui sont basées sur des coloris fluo aux inspirations aussi contemporaines qu’urbaines. Pour marquer le coup, Sweet Pants signe cette griffe d’un nouveau logo qui symbolise la face active et unisexe de cette nouvelle griffe disponible en boutiques dès la fin de ce mois d’avril.

Source : Sweet Pants

Photos : DR

Sweet Pants Active, l’activité urbaine en ligne de mire

Après 3 années de développement, un nouveau chapitre SWEET PANTS est enfin lancé. Il s’architecture autour d’une vision activewear qui se veut aussi esthétique, technique qu’authentique. Ainsi, le bureau de style s’est entouré d’experts techniques expérimentés, pour parfaire une ligne différenciante. Techniquement, les pièces voguent entre capuches amovibles, coutures thermo-soudées et matières techniques ultra-légères.

Esthétiquement, la collection vise un style épuré qui se décline en 2 approches totalement opposées. Ainsi, nous avons le choix entre des nuances neutres et sophistiquées. Ou l’inverse complet avec des pièces qui sont basées sur des coloris fluo aux inspirations aussi contemporaines qu’urbaines.

Laisser un commentaire