Avec son Ecovacs Deebot T9 AIVI, le constructeur coréen veut nous proposer un robot réellement intelligent, capable d’éviter tous les obstacles à sa tache ménagère.

Le produit a été testé avec un exemplaire prêté par Ecovacs

Le design : un Ecovacs Deebot T9 AIVI à l’élégance minimaliste

Le constructeur ne s’est pas échiné à l’originalité en reprenant l’esthétique de la famille T9. Nous avons donc un objet rond de 35,3 cm de diamètre, recouvert d’une plastique mate sur les côtés et avec effet métal brossé sur le dessus.

Le dôme qui surplombe l’ensemble contient le télémètre laser ce qui porte la hauteur du robot à 9,3 cm. Il ne passera donc pas sous tous les meubles. Juste à côté se trouve un bouton rétro éclairé qui peut servir à lancer un cycle de nettoyage, le mettre en pause ou demander au robot de rentrer à sa base. Ecovacs signe ici un joli robot, mais cela ne fait pas tout.

Les technologies : les capteurs sont Légion

Ecovacs joue la carte de l’Intelligence Artificielle et pour l’alimenter au mieux il faut une armée de capteurs. Ici, cela commence par un télémètre laser (pour la cartographie) et un capteur ToF (lumière pulsée pour estimer les distances). Ajoutez un bumper à l’avant du robot, des capteurs de détection de vide et un détecteur de tapis.

Regardez-le maintenant droit dans l’œil, une caméra HD qui est là pour épauler le système de navigation et se charge de la reconnaissance d’objets. Ainsi, quand la caméra détecte un objet, l’IA analyse les images et identifie au mieux l’obstacle.

Brosses et aspiration : l’efficacité avant tout

Yazid Amer – Nomade Urbain

Parlons maintenant du dessous de ce robot qui affiche deux brosses centrales en pâles en caoutchouc, la configuration la efficace à ce jours. Nous avons en plus deux brosses latérales rotatives. Elle se retire et se replace très facilement grâce à un système de clipse. L’ensemble profite d’une puissance d’aspiration de 3 000 PA

L’app : la simplicité du bout des doigts

L’app Ecovacs est assez simple à utiliser et les fonctionnalités sont immédiatement identifiables. Tout commence par une installation qui ne vous prendra pas plus de trois minutes. L’écran d’accueil permet de sélectionner son robot et surtout de lancer un cycle de nettoyage sans avoir besoin d’aller plus loin.

Appuyez sur votre robot pour rentrer dans le vif du sujet. La page qui s’affiche se décompose en trois parties. La première est une ligne d’information, suivie de l’affichage de la carte. Vient ensuite le panneau de commande qui propose trois modes de nettoyage. Le premier se nomme Zone et cible les pièces individuellement ou en groupe. Le second, automatique, ne nécessite pas vraiment d’explication. Vient enfin Personnalisé pour créer des zones en dessinant sur la carte.

Pour lancer un nettoyage, il suffit d’appuyer sur le bouton Lecture. En réalisant un mouvement vers le haut du panneau de commande, il s’affiche dans son intégralité. Vous pourrez alors configurer la puissance d’aspiration (quatre niveaux), le niveau d’humidification de la serpillière (trois possibilités) ou encore choisir l’ordre dans lesquelles les pièces seront traitées.

Ce robot est bien entendu compatible avec Amazon Alexa et Google Assistant. L’app est donc complète, bien pensée et offre de nombreuses fonctionnalités pour personnaliser ses traitements du sol.

A l’usage : il repose l’esprit

Cartographie et navigation : un champion qui se démarque

La cartographie est l’une des meilleures du marché avec celle proposée par le Roborock S7 par exemple. Le robot identifie vraiment bien les différentes pièces et vous n’aurez pas beaucoup d’ajustements manuels à faire ensuite. De toute façon, fusion, séparation et renommage des pièces sont simplissimes.

L’app offre une carte en 3D et vous pouvez même placer des meubles sur la carte, mais cela reste une fonction gadget. Restez sur la carte en 2D pour rester efficace.

Les déplacements et la détection d’objet : il étonne par son intelligence

Le robot traite en premier les bords d’une pièce avant de réaliser un mouvement en zigzag pour parcourir toute la pièce. Un processus classique mais qui devient ici brillant. En effet, l’IA du robot et la caméra fonctionnent très bien. Ainsi, nous avons placé des obstacles sur le trajet du robot : câble USB, jouet, casque audio et une déjection animal dont nous vous laissons deviner l’origine.

Le Deebot T9 AIVI a réussi à repérer tous les obstacles mis à sur son parcours. Certes, il ne les reconnaît pas toujours loin de là, mais il les évite bien. Seul bémol, dans le cas de sneaker, il est possible que le robot se rapproche trop et attrape les lacets s’ils traînent au sol.

Après un cycle de nettoyage, l’app affiche les objets repérés, en général chaussure et câbles, les autres étant marqués comme non identifiés. Elle vous propose de débarrasser le sol des obstacles et de lancer un second cycle.

Efficacité du nettoyage : le haut du panier

Ecovacs sait faire des robots aspirateurs et nous le prouve encore ici. Ainsi, il aspire presque 90 % des résidus en mode Max+ et environ 85 % en mode standard. Un résultat assez proche de ce que nous obtenons sur les tapis à fils court, avec 85 % de résidus aspirés en mode Max+. Pas de miracle sur les tapis à fils long, moins de 75 % des résidus sont récupérés. Notons qu’avec ses deux brosses latérales, nous obtenons un traitement des plinthes de très bon niveau. Reste que si vous avez un foyer « vivant », pensez à activer le nettoyage en deux passages pour un résultat optimal.

Efficacité du nettoyage humide : pour le quotidien mais pas les taches incrustées

L’Ecovacs Deebot T9 AIVI utilise une technologie de nettoyage humide du sol par vibration maison le OZMO PRO 2, proche de ce que propose Roborock.

Nous avons testé sur parquet avec du soda, de la sauce samouraï et du maquillage, que nous avons laissé sécher 24 heures. Le soda part presque au premier passage, mais la sauce et le maquillage ne sont traités qu’en surface. Après un second passage, plus de taches de soda, et les deux autres sont presque retirées, mais restent apparentes. Pour un entretien au quotidien, ce robot fera le job, mais si vous avez une grande famille avec des enfants ou des animaux, il risque d’être un peu juste.

Yazid Amer – Nomade Urbain

Notez que s’il rencontre un tapis, le produit sait parfaitement le repérer et l’éviter. Dommage que la serpillière ne se relève pas comme c’est le cas du Roborock S7. Qui peut donc aspirer, tout en évitant de les humidifier. Le traitement humide du sol se fait selon quatre niveaux, mais privilégiez le niveau d’humidification maximum et, dans les options, sélectionnez le nettoyage en profondeur pour une efficacité maximale.

Le bruit : raisonnablement bruyant

Ce robot n’est pas le plus bruyant du marché, mais il n’est pas non plus le plus silencieux. Avec une moyenne de 50 à 65 dB en mode standard et entre 58 et 70 dB en mode Max+, il se situe dans la moyenne haute. Le mode Silence est assez discret allant de 55 à 45 dB.

L’entretient : bien pensé et simple à mettre en œuvre

L’entretien de ce robot est presque plaisant. En effet, les brosses centrales voient très peu les fils et les cheveux s’enrouler autour, idem avec les brosses latérales. Les risques de blocage sont vraiment réduits au minimum. Si besoin, vous aurez accès à un outil de nettoyage avec un coupe-fil.

Yazid Amer – Nomade Urbain

Le bac à poussière est d’une conception classique. Il se situe sus le capot supérieur et affiche un volume de 400 ml. Il intègre un filtre à particule et un second HEPA.

Yazid Amer – Nomade Urbain

Par contre, il faut être très précautionneux quand vous le videz. Dans le cas contraire, vous aurez droit à un beau nuage de poussière. Peut-être est-ce dû au fait que ce produit est compatible avec une base de visage automatique, qui coûte 299 euros de plus.

Photos : Nomade Urbain

Ecovacs Deebot T9 AIVI, mon avis

Ce robot est idéal pour ceux qui cherchent un robot aspirateur et laveur de sol très autonome. En effet, grâce à son IA, il détecte très bien, et identifie un peu moins bien, les obstacle. Pour résumer, vous n’aurez plus à déblayer le sol avant qu’il ne se mette au travail. Si vous avez des enfants, des animaux, que vous êtes à laisser une paire de basket traîner, il vous simplifiera la vie au quotidien. De plus ses performances en aspiration sont excellente, alors que celle du nettoyage humide se situe juste dans la bonne moyenne.

Ecovacs Deebot T9 AIVI

599 €
3.95

Design

3.5/5

Efficacité d'aspiration

4.3/5

Cartographie et navigation

4.5/5

Efficacité nettoyage humide

3.8/5

Entretient

3.8/5

Les Plus

  • Un IA et des capteurs efficients
  • Un entretient facile
  • Une app très bien pensée
  • Efficacité du nettoyage
  • Idéal pour les intérieurs vivants

Les Moins

  • Le capot supérieur prend facilement la poussière
  • L'identification des objets est encore très imprécise
  • Un peu bruyant
  • Le nettoyage humide est à améliorer

Laisser un commentaire