Little Little Nightmares 2 est une plongée dans l’horreur, la peur et la terreur à l’aide d’une esthétique rare. Mais pensez vous êtes prêt pour cette expérience ?

Version testée PC provenant de l’éditeur Bandai Namco

Scénario et gameplay, une histoire en déshérence, une jouabilité maîtrisée

Le premier opus m’avait marqué par son ambiance, sa direction artistique aussi soignée qu’elle m’a donné des frissons. Ce second opus reprend les bases et tente d’aller plus loin. Le scénario commence par un cauchemar, qui va rapidement devenir multiple pour construire une narration.

Mais alors le premier opus brillait par une histoire cohérente, ici c’est beaucoup plus léger, pour ne pas dire déstructuré. Résultat, je suis moins dans l’immersion, j’ai un regard plus distant sur le jeu.




Technique et plaisir, l’art du frisson et de l’angoisse

La direction artistique est d’une rare maestria. Ce jeu apporte une ambiance obscure, parfois angoissante et certaines phases de jeu rapide font naître l’angoisse à la vitesse d’un TGV. Les monstres sont vraiment réussis, ils vous feront hérisser le poil et ils sont vraiment dérangeants.

Ce jeu fait naître en le joueur un sentiment de malaise diffus qui se prolonge tout au long du jeu. Dommage que le gameplay soit impacté par une gestion des caméras discutable et une gestion de ma profondeur déficiente.

Little Little Nightmares 2, mon avis

chapeau

Alors que la technique fait un quasi-sans-faute et sert à merveille la direction artistique. La gestion des caméras et une écriture scénaristique un peu trop légère viennent faire de ce jeu un bon titre alors qu’il aurait dû être exceptionnel.

Laisser un commentaire