Mundaun est une plongée horrifique dans les Alpes Suisse, un contexte original et une direction artistique qui risque de vous étonner.

Disponible sur Xbox, Mac, PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series, version testée PC provenant de l’éditeur MWM Interactive

Scénario et gameplay, la richesse des contenus et des possibilités

Vous incarnez un homme qui enquête sur la mort de son grand-père après un mystérieux incendie. Pour cela, il devra explorer les grandes et mystérieuses étendues de la région des Grisons. Une région des Alpes suisse qui se compose de montagnes, de forêts. Vous aurez beaucoup d’exploration et elle vous donnera la chair de poule. Des dialogues et situations vous mettront dans une certaine paranoïa.

Enfin, quelques combats même si au final ils sont bien peu nombreux à mon goût. Le territoire est grand, s’explore à pied ou en véhicules. Heureusement, chaque lieu découvert est noté dans un carnet de notes pour accéder ensuite à des déplacements rapides.




Technique et plaisir, un (petit) bon technologique sur Next-Gen

Ce titre est une réussite esthétique, ce n’est pas le plus beaux des jeux d’aventure, mais il dispose d’une direction artistique léchée et soignée. Le choix du monochrome et cela malgré les superbes dégradés sont vraiment atypiques et bien choisis. Toutefois, très vite je me rends compte qu’il cache surtout une certaine faiblesse technique. Pourtant le charme fonctionne malgré cela. Je suis littéralement immergé la région des Grisons, au point de vouloir maintenant la visiter. J’ajoute que la bande-son achève de me transposer totalement dans un environnement unique. Les sensations d’oppression sont vraiment là et c’est qui fait vraiment sa force, bien plus que le gameplay et les rares combats.

Mundaun, mon avis

Un titre atypique, original qui profite d’un scénario solide et d’une réalisation technique qui compense sa faiblesse technique par des choix audacieux. La formule fonctionne à merveille. Un jeu horrifique original, qu’il serait dommage de rater.

Éditeur : MWM Interactive

Photos : DR

Laisser un commentaire