Test Sand Land : Une brillante odyssée made in Akira Toriyama

par LeNomade
5 minutes Lire

De la plume d’Akira Toriyama, créateur légendaire de Dragon Ball, naît “Sand Land”. Un manga en one-shot qui a rapidement capté l’attention de ses fans. Aujourd’hui, ce récit prend vie sous une nouvelle forme : un jeu vidéo. Un pari audacieux, qui s’il sait transposer l’univers et l’esprit du manga dans une expérience vidéoludique. Pourra séduire les afficonados du maitre défunt mais également les néophytes curieux.

Ce test a été réalisé avec une version envoyée par Bandai Namco.

Le scénario de Sand Land : Du Toriyama pur jus

Sand Land s’inspire directement du one-shot manga éponyme d’Akira Toriyama. Il plonge les joueurs dans un monde dystopique où l’eau est plus précieuse que l’or. Le jeu reprend l’histoire de Beelzebub, un jeune démon et fil de Lucifer. Qui a comme compagnon de route un Shérif et Rao un démon cambrioleur. Ils partiront tous les trois en quête de la mystérieuse source d’eau qui pourrait sauver leur monde desséché. Très rapidement une Bulma locale nous rejoint. Mais je n’en dirais pas plus.

Test Sand Land
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Dès leur départ, le scénario s’épaissit à mesure que le groupe rencontre les diverses faction du jeu. Chacune avec ses propres intérêts, motivations et un style souvent aussi ridicule qu’il donne le sourire. La narration profite de cinématiques qui donnent vie aux personnages Toriyama, au point de nous en donner des frissons.

Test Sand Land
LeNomade | NomadeUrbain.fr

L’adaptation en jeu vidéo permet d’explorer plus librement l’univers de Sand Land. Ce qui nous permet de découvrir des détails inédits au fil des intrigues secondaires. Contrairement au manga, qui se lit d’une traite, ce jeu propose une aventure plus prolongée. Les développeurs ont réussi à garder l’esprit du manga original tout en ajoutant des éléments qui justifient réellement le passage au jeu vidéo

LeNomade | NomadeUrbain.fr

. Les thèmes de l’eau et de la survie sont omniprésents. Ils sont traités avec une gravité qui est contrebalancé avec une certaine sutilité par le ton parfois léger des dialogues et interactions. Cette balance entre sérieux et légèreté est typique de l’œuvre de Toriyama, et ce titre sait en jouer.

Sand Land réussit un tour de force narratif, qui propose aux joueurs non seulement de suivre une histoire fascinante mais aussi d’en être les co-créateurs. C’est une immersion dans un univers unique qui respecte l’original tout en ouvrant la porte à de nouvelles aventures.

La jouabilité : Elle va a l’essentielle

La jouabilité de Sand Land se veut accessible tout en offrant une réelle profondeur stratégique. Le système de jeu combine exploration, puzzles, et combats tactiques. Ce qui crée ainsi un rythme de jeu varié, qui maintient l’intérêt tout au long de la partie.

LeNomade | NomadeUrbain.fr SAND LAND_20240427165257

L’exploration et l’interaction dominent dans le vaste monde de Sand Land, regorgeant de secrets à découvrir. Les joueurs interagissent avec différents éléments du décor. Cette dimension interactive enrichit considérablement l’expérience de jeu. Surtout, ce sera l’occasion de faire le plein de matériel gracieusement oublié par leurs propriétaires.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le système de combat adopte un format en temps réel, où le positionnement et le choix des compétences sont essentiels. Les affrontements se déroulent de manière dynamique. Ils permettent aux joueurs de réagir rapidement aux situations et de planifier leurs actions. Cette approche stratégique est a saluer. Il ne suffit pas de taper bêtement pour réussir, vous devez tenir compte des capacités et du positionnement de vos ennemis.

Test Sand Land
LeNomade | NomadeUrbain.fr

La personnalisation et la progression sont également des aspects notables du jeu. Les joueurs peuvent développer et spécialiser les compétences de leurs personnages en fonction de leur style de jeu. A cela s’ajoute la personnalisation des nombreux véhicules disponibles et transportables dans des capsules à la Dragon Ball.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

L’interface utilisateur est intuitive, avec des commandes simples qui ne surchargent pas le joueur. Toutefois, elles offrent suffisamment de profondeur pour des stratégies plus élaborées. Le jeu est vraiment facile à prendre en main pour les débutants. Tout en proposant des combinaisons et actions adaptés aux joueurs plus expérimentés. Reste qu’avec le temps, un sentiment de répétitivité naitra certainement. Il aurait fallu encore un brin plus de variété pour l’éviter, dommage.

La Technique de Sand Land : Le cel shading sublime tout

Sand Land impressionne par sa qualité graphique et l’attention portée aux détails. Ils apportent une dimension vivante et immersive à l’univers du manga. Le style visuel de Sand Land reprend exactement l’esthétique de Toriyama, avec des personnages et des environnements dessinés dans un style qui rappelle ses œuvres précédentes. Les textures, bien que parfois rugueuses, captent l’aridité du monde désertique du jeu. Tandis que les effets de lumière et les ombres dynamiques contribuent à créer une atmosphère cohérente et captivante. Il y’a un usage du Cel Shading qui profite d’une maitrise extraordinaire.

Test Sand Land
LeNomade | NomadeUrbain.fr

La modélisation 3D est un autre point fort, avec des personnages bien conçus et des animations qui reflètent fidèlement les traits dynamiques et expressifs des dessins de Toriyama. Que ce soit dans les combats ou dans les interactions durant les cinématiques, les mouvements des personnages sont fluides et naturels. Ils évitent la rigidité souvent observée dans les adaptations de manga en jeu vidéo.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

La musique et les effets sonores ne sont pas en reste. La bande originale de Sand Land est composée pour compléter parfaitement l’ambiance du jeu. Les thèmes musicaux varient entre des mélodies épiques lors des combats et des tonalités plus douces et mystérieuses lors de l’exploration. Les effets sonores, quant à eux, sont précis et pertinents, renforçant l’impact des actions à l’écran et améliorant l’immersion globale.

Test Sand Land
LeNomade | NomadeUrbain.fr

D’un point de vue technique, le jeu profite d’une belle fluidité sur diverses plateformes, avec peu de temps de chargement et une performance stable même dans les zones les plus chargées graphiquement. Cela dit, quelques bugs visuels mineurs sont encore présent. Tels que des problèmes de clipping ou des animations qui se voient parfois saccadées. Rien qui ne gâche vraiment l’expérience et que des mises à jours puisse corriger.

Un collector personnalisable

Test Sand Land Collector
LeNomade | NomadeUrbain.fr

En plus de nombreux contenus numériques, ce très beau collector nous propose le jeu en version physique, mais ce n’est pas tout :

  • Un boitier steelbook
  • Le jeu en version physique
  • Une figurine de Beelzebub de 20 cm de haut

  • Un set de cartes postales
  • Inclus les bonus in-games de l’édition Deluxe
  • Un coffret exclusif

Nous aimons beaucoup la figurine très ressemblante et qui s’accompagne de plusieurs bras, mains et visages pour la personnaliser. Proposé à 139,99 euros, il est très honnête et ne nous laisse pas l’impression de nous faire avoir…

Conclusion, prix et disponibilité de Test Sand Land :

Test Sand Land est disponible sur POC, PS4, PS5, XBox One et Xboxs Series au prix de 69,99 euros euros chez les revendeurs partenaires.

You may also like

Laisser un commentaire

[script_13]

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire plus