Les Sony WF-1000XM4 sont l’occasion pour le constructeur japonais de donner une leçon à toute la concurrence, en démontrant, avec ce true-wireless à réduction de bruit, sa maîtrise des technologies audio nomade.

Le produit a été testé avec un exemplaire prêté par Sony

Design et fonctionnalités : des Sony WF-1000XM4 au galbe charmeur

Si les Sony WF-1000XM3 se classaient parmi les meilleures true-wireless à réduction de bruit, les premiers d’ailleurs. Leur design et surtout son boîtier massif étaient peu glamour. Avec ses nouveaux Sony WF-1000XM4, le japonais revoit sa copie et cela risque de vous plaire. Ainsi, les écouteurs sont des intra-auriculaires tout en rondeur, avec un galbe parfaitement dessiné, équilibré, même s’il ne se fait pas discret dans les oreilles.

Crédit : Yazid Amer – NomadeUrbain.fr

Sony allie le design et la technique en plaçant sur chaque écouteur un micro qui se positionne entre le tragus et l’antitragus, le bas du creux de l’oreille pour faire simple. Ils sont identifiés visuellement par un cercle couleur cuivre.

Ce produit est une réussite esthétique, qui se décline en noir et en blanc. Sur un marché qui se contente souvent de singer les AirPods, il faut saluer ici l’effort esthétique. Nous avons de jolies rondeurs, une texture agréable au toucher et les petites touches de cuivres sont à croquer. Le boîtier est plus classique et surtout compact avec des dimensions de 6 x 3,81 x 2,80 cm pour 41 g.

Crédit : Yazid Amer – NomadeUrbain.fr

La texture gomme est très agréable au toucher et l’ouverture se fait d’une seule main sans avoir à forcer. Il propose un port USB3-C à l’arrière et supporte la recharge sans fil Qi. Niveau qualité de fabrication, c’est du grand Sony avec un assemblage impeccable et une grande sensation de solidité, avec en prime la certification IPX4 pour le boîtier et les écouteurs.

Crédit : Yazid Amer – NomadeUrbain.fr

Côté fonctionnalité, nous avons un casque True Wirless haut de gamme avec réduction de bruit. Il se dote du Bluetooth 5.2 et prend en charge les formats SBC, AAC, LDAC (Hi-Res Audio), avec en bonus le 360 Reality Audio. Ce dernier propose une virtualisation binaurale du son mais très peu de titres sont mixés pour en profiter.

Confort et ergonomie : des rondeurs qui collent aux oreilles

Avec des dimensions de 2,54 x 2 x 2 cm et sa structure bombée, les écouteur devraient s’insérer dans la majorité des oreilles. Toutefois, si vous avez un orifice auriculaire réduit, l’embout risque d’être un peu trop serré et d’appuyer sur les bords, le rendant inconfortable après deux, trois heures d’utilisation. Personnellement, je n’ai pas ce problème et j’apprécie un maintien d’excellente qualité. Quand je cours, les écouteurs tiennent bien en place. Par contre, la sudation a une petite tendance à les faire glisser.

Chaque écouteur dispose d’une surface tactile très réactive. L’écouteur de droite contrôle la réduction de bruit et celui de droite la lecture ou les appels. Il est possible de configurer ces surfaces pour maîtriser le volume sonore, mais nous perdons alors les autres contrôles. De plus, ici le contrôle du volume ne se révèle pas très précis.

Les Sony WF-1000XM4 donnent le meilleur d’eux en étant associés à l’app Headphones Connect. Elle donne accès à un égaliseur aussi agréable que précis, d’avoir en temps réel le niveau de batterie du boîtier comme des écouteurs ou encore si la lecture se met en pause quand vous les retirez.

De plus, il donne la main sur les différents modes de réduction de bruit. L’app propose deux fonctions intéressante, le contrôle adaptatif de la réduction de bruit et le « speak-to-chat ». Le premier ajuste automatiquement (et efficacement) la réduction de bruit en fonction de votre localisation ou des bruits extérieurs. Le second lance l’activation automatique le mode transparence quand vous parlez. À l’usage, ce dernier n’est pas toujours probant, voir pratique, donc je les désactive.

Enfin, il permet d’associer Google Assistant ou Alexa. Les deux assistants vocaux sont donc disponibles, mais j’aurais aimé avoir en plus une connexion multipoint pour les lier à deux appareils et passer automatiquement de l’un à l’autre. Bon point, je peux utiliser chaque oreillette indépendamment, pour partager ma musique ou simplement utiliser un seul écouteur pour la musique et les appels.

Qualité audio : un voyage au royaume du beau son

Ce sont des intra-auriculaire, ce qui aide à offrir une bonne isolation sonore de base, ce qui est toujours appréciable. Cela permet de profiter tout de suite d’une restitution sonore qui m’a fait chavirer. Par sa précision déjà avec une séparation des instruments exceptionnelle. Ensuite, j’ai succombé à la clarté et à la chaleur qui s’exprime lors d’une écoute.

Crédit : Yazid Amer – NomadeUrbain.fr

Les aigus sont très joliment mis en valeur, incisifs et cristallins. Les basses partent bien en profondeur, tout en rondeur sans tomber dans le piège du boum-boum. Les médiums savent pleinement s’exprimer et ne se retrouvent pas du tout en sandwich entre les deux. Bien calés dans nos oreilles, les écouteurs expriment tout leur talent dans une spatialisation du son qui fait mouche. Le son s’exprime pleinement et sans entrave, un résultat simplement excellent pour des true-wireless. Quel que soit le type de musique que vous écoutez, vous profiterez de chaque nuance et subtilité.

La réduction de bruit est simplement l’une des meilleures du moment sur ce segment de marché. En effet, les bruits mécaniques, les crissements des trains sur les rails sont fortement atténués. Ensuite, les médiums qui correspondent aux voix sont souvent le point faible de la réduction de bruit active des produits true wireless. Ici cela n’est pas le cas et pour vous isoler des bruits de l’open-space, ces écouteurs sont des alliés de poids.

Les micros intégrés aident à en faire un kit main libre efficace. En intérieur, le résultat est vraiment bon. En extérieur, il faut juste pousser un peu sa voix et votre interlocuteur vous entendra sans trop de difficulté. Il arrive même à filtrer la pollution sonore du vent. Les temps de latence sont bas et permettent de regarder une vidéo sans décalage. Terminons par la qualité de la connexion qui est simplement impeccable.

Autonomie : un marathonien nomade

Le boîtier de recharge permet de remettre les écouteurs à bloc trois fois. Toutefois, à la différence de nombreux concurrent, il n’est pas nécessaire de le faire toutes les trois à quatre heures. Les écouteurs tiennent sans problème les huit heures annoncées par Sony avec la réduction de bruit et de 10 à 12 heures sans. Un marathonien nomade qui devrait inspirer bien d’autres.

Photos : Nomade Urbain, Vidéo : Nomade Urbain

Sony WF-1000XM4, mon avis

J’ai du mal à l’écrire, mais nous sommes ici proche de la perfection, si vos oreilles ne sont pas trop petites ! La qualité du son, de la réduction de bruit, les fonctions de l’app, le kit main libre, nous sommes vraiment dans le Très-Haut du panier. Je regrette juste que la gestion du volume ne soit pas directement gérable au niveau des écouteurs. Certes, ce produit n’est donné, 299 euros, mais soyez sûr qu’ici Sony ne nous vole pas, loin de là. Les meilleurs true wireless du marché en attendant que la concurrence se réveille.

Sony WF-1000XM4

289 €
4.6

Design

4.5/5

Ergonomie

4.3/5

Qualité de connexion

4.8/5

Qualité audio

4.8/5

Autonomie

4.8/5

Les Plus

  • Le design
  • Autonomie
  • Qualité audio
  • Qualité de l'élimination de bruit
  • Qualité du micro

Les Moins

  • Interface tactile pas toujours très précise
  • Connexion à un seul appareil à la fois
  • Des fonctions un peu gadgets

Laisser un commentaire