Test Prince of Persia The Lost Crown : le retour brillant d’une icône

par LeNomade
4 minutes Lire

Dans les années 1980, Jordan Mechner créa le premier Prince of Persia, une révolution dans le monde du jeu vidéo de l’époque. Avec ses mécaniques de jeu, son design et son animation, qui ont bouleversé l’industrie, ce titre a marqué l’histoire. Après quelques opus en 3D, qui n’ont pas marqué toutes les mémoires, voici que le nouvel opus, Prince of Persia: The Lost Crown, passe à la 2,5D ! C’est une façon de revenir aux origines, tout en profitant des capacités des machines de nouvelles générations.

Ce test a été réalisé à partir d’une version Switch et une PC envoyée par UbiSoft.

Le scénario : sans surprise et pourtant captivant

Prince of Persia The Lost Crown me plonge dans un récit captivant, mêlant mysticisme et aventure. Je lance le jeu et très vite, je découvre que j’incarne un guerrier intrépide nommé Sargon. Ma mission ? Retrouver le Prince Ghassan, le libérer de ses geôles et massacrer tous les ennemis sur ma route. Cette quête pour retrouver un personnage perdu est le prétexte à un voyage à travers un monde riche en légendes.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Un mélange harmonieux d’action, d’aventure et de narration fait de The Lost Crown un titre qui me donne envie d’aller plus loin. Le cadre est somptueux, évoquant les déserts et les palais du Moyen-Orient. Il s’enrichit par une touche de fantastique qui donne vie à un monde à la fois familier et pourtant lointain.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

La quête de Sargon est rythmée par des rencontres avec des personnages charismatiques, chacun apportant sa propre couleur au récit. Elles sont joliment mises en scène et apportent un petit plus immersif très agréable. Cela compense une écriture très convenue et sans réelle surprise. Cela ne m’empêche pas d’être sous le charme au fil des révélations sur le passé du prince et de son royaume.

La jouabilité : un Prince of Persia The Lost Crown classique et novateur à la fois

La jouabilité est un mélange harmonieux d’exploration de vastes labyrinthes, de résolution d’énigmes complexes et de combats intenses. Ubisoft cherche ici à offrir un gameplay qui résonne à la fois aux oreilles des aficionados de la première heure et à celles des nouveaux venus.

Test Prince of Persia The Lost Crown
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Me voici donc à parcourir un dédale de couloirs, de pièces cachées, et de secrets à dénicher. L’exploration n’est pas juste là pour avancer, elle permet de découvrir de nombreux trésors et bonus. Les mécanismes de jeu sont proches de ceux du titre d’origine, à base de portails à activer, d’interrupteurs à déclencher, et de gouffres à traverser.

Test Prince of Persia The Lost Crown
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Ubisoft Montpellier intègre des fonctionnalités qui aident à l’orientation, comme des traînées dorées indiquant le chemin. Un système de photographie permet également de marquer des emplacements importants sur la carte. Il est possible de choisir entre deux modes d’exploration : le premier pour les vétérans et le second pour les néophytes, ce qui met le jeu à la portée des novices du genre ou des joueurs les plus jeunes.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Le combat est une facette essentielle du jeu. Sargon dispose d’un arsenal varié, allant des épées aux arcs, en passant par la magie. Le système de combat privilégie les affrontements rapides et stratégiques, avec une grande importance accordée au timing et à la précision. Les mouvements sont fluides et intuitifs, me permettant d’enchaîner de spectaculaires contre-attaques. Les adversaires présentent un véritable défi, nécessitant d’adapter sa stratégie en fonction de leur comportement et de leurs faiblesses.

LeNomade | NomadeUrbain.fr

Les boss sont impressionnants et, comme le veut le genre, vous devrez trouver et exploiter leurs points faibles pour les vaincre. Car ici, la fluidité est le maître-mot, pour des danses macabres pleines de couleurs et qui demanderont de l’intelligence. Les développeurs intègrent un système d’amulettes, qui permet de personnaliser les capacités de Sargon. Je peux alors créer des combinaisons uniques qui m’apportent des capacités supplémentaires, un petit aspect de personnalisation non négligeable.

La technique : Prince of Persia The Lost Crown une DA d’enfer, mais une technique3D à peaufiner

Dès les premiers instants, le jeu impressionne par la qualité de sa direction artistique. En raison de l’adoption d’un affichage 2,5D, The Lost Crown allie la profondeur et le réalisme de la 3D à l’esthétique intemporelle de la 2D. Les environnements sont richement détaillés, depuis les sables mouvants du désert jusqu’aux palais somptueusement décorés. Chaque lieu visité par Sargon déborde de vie, avec des textures et des effets de lumière qui créent une atmosphère immersive. Le soin apporté aux détails des arrière-plans est véritablement bluffant.

Test Prince of Persia The Lost Crown
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Cependant, que ce soit sur Switch ou sur PS4, le jeu est vraiment charmant. Si je passe au PC ou aux consoles Next-Gen, mes yeux l’expérience est moins enchanteresse. Le style un peu trop cartoon ne ressort pas aussi bien sur grand écran. Les textures semblent moins somptueuses, la définition des modélisations en relief pas toujours très subtile. Toutefois, le charme agit toujours !

LeNomade | NomadeUrbain.fr

L’animation est une pure merveille de fluidité et de précision. Associée à une réactivité instantanée de chaque commande, le plaisir est total. Je n’ai jamais eu cette sensation désagréable de rater un coup car les commandes sont à l’ouest. Dans ce Prince of Persia, chacun est responsable de ses erreurs, les développeurs sont innocents. Les mouvements sont naturels et crédibles, renforçant l’immersion dans l’univers du jeu. Les scènes de combat bénéficient d’une attention particulière, avec des chorégraphies de combat qui sont à la fois élégantes et brutales.

Test Prince of Persia The Lost Crown
LeNomade | NomadeUrbain.fr

Toutefois, dans des moments d’action intense, les animations connaissent parfois quelques saccades. Oui, je suis pointilleux et je cherche surtout à ne pas laisser trop transparaître l’enthousiasme que m’inspire ce jeu. La bande sonore mérite une mention spéciale. Elle complète parfaitement l’ambiance du jeu, alternant entre des mélodies envoûtantes et des compositions plus intenses. Les effets sonores sont également de toute beauté, ajoutant une couche supplémentaire d’immersion à l’expérience.

Conclusion, disponibilité et prix de Prince of Persia The Lost Crown

Prince of Persia The Lost Crown est disponible sur PC, PS4, Xbox Series, Xbox One, PS5 et Nintendo Switch au prix de 49,99 euros sur le site de Ubi Soft et chez les revendeurs partenaires.

You may also like

Laisser un commentaire

[script_13]

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire plus