Paris Games Week, pourquoi il faut y aller !

Posted by

La Paris Games Week débute ce vendredi 26 octobre et se termine le 31 octobre. J’ai profité de la soirée d’ouverture pour voir si ce salon mérite toujours autant de claquer 20 euros et d’y passer une journée.

la Paris Games Week, 5 raisons d’y aller :

Tous les jeux (où presque) dans un même lieu :

Presque tous les éditeurs sont là ! Ils présentent des jeux déjà sortis comme FIFA19, Tomb Raider ou Call of Duty et pas mal d’avant-premières à l’essai, avec The Division 2, Metro Exodus, Devil May Cry 5 ou Kingdom Hearts 3. Pour essayer Red Dead Redemption, rendez-vous dans votre boutique préférée ! Quand Blizzard sera sur ce type de salon, c’est qu’ils auront vraiment un truc à rattraper…

Plus que le jeu :

Entre le rétro-gaming, les écoles de jeu vidéo, les associations qui font de l’éducation et de la prévention, l’ensemble des acteurs sont bien là. La BNF aussi qui conserve via le Dépôt Légal une version de chaque jeu sorti en France. Et surtout, allez sur le stand de l’association MO5 qui est aussi somptueux, complet que fun.

Girl Power:

Les femmes sont à l’honneur, du développement au scénario en passant par toutes les branches l’industrie. Il y’a une réelle demande de féminisation du secteur. Les femmes jouent aux jeux vidéo et la passion n’a pas de sexe.

 

La France et l’Afrique à l’honneur :

À coter des blockbusters, le Paris Games Week est l’occasion de découvrir une foule de jeux indépendants avec un focus sur les créations françaises dans un très beau et plutôt grand stand made in France. Plus modeste et tout aussi passionnant, le corner Afrique qui sera l’occasion de découvrir l’univers vidéoludique africain, de l’Algérie au Togo en passant par Madagascar.

L’ambiance eSport et cosplay :

De très nombreux tournois de eSport vont avec lieu de l’ESCW (PUBG, Clash Royal, Quake, Hearthstone) à l’ESL (Counter Strike Go, Rocket League) en passant par Ubi Soft (Rainbow Six, Trackmania. J’ajoute à cela les nombreux tournois proposés par des constructeurs et éditeurs. Enfin, l’ambiance eSport, associée au Cosplay et la passion commune et en général très positive. Enfin aller tester le siège gamer ultime par Acer Predator !

Paris Games Week les bémols

L’affluence :

La Paris Games Week draine du monde beaucoup de monde. Les bornes ne seront jamais assez nombreuses. Raison de plus d’en profiter, surtout que certains éditeurs ont créé de véritables arènes avec siège gamer, dans tous les cas l’attente sera longue.

Miam :

Niveau offre de restauration, cela reste léger et représente un bon budget si vous venez en famille.

L’animation :

Chaque stand proposera des animations dans des décors plus ou moins grandioses. L’organisation met le focus sur le Cosplay, mais à la différence des autres années, quasiment aucuns Cosplayer dans les allées. Ils étaient surtout présents sur le stand Hall 2.3. Enfin, au fond du salon vous trouverez la partie plus marchande avec les produits dérivés. Les tarifs sont élevés comme toujours, il y’a sûrement de bonnes affaires. Juste que je trouve dommage de retrouver quasiment la même chose à la Comics Con que j’enchaîne derrière. Handi-Gaming

Pour terminer :

Gros coup de cœur pour Microsoft et le stand Xbox. Sur son stand, une quinzaine de Xbox One seront équipées de la manette pensée par Microsoft pour les handicapés. De plus, des fils d’attente spécifiques seront prévus et le personnel formé. Chaque jeu aura au moins une borne dédiée. À noter dans le salon la présence de jeux comme Brûme, une production qui est destinée aux joueurs souffrant de troubles cognitifs.

 

Bref, allez-y si vous aimez le jeu vidéo et la foule !

Infos pratiques :

Paris Games Week 2018

Porte de Versailles

du 26/10/2018 au 30/10/2018

Tarif : 19 euros, 15 euros en tarif réduit [-18 ans et étudiants], gratuit pour les moins de 7 ans.

Photo : instagram.com/yaznomadeurbain

Vidéo : youtube.com/nomadeurbain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *