Test Jump Force, le crossover que vous pouvez éviter

Retrouver les meilleurs combattants du monde Manga dans un seul jeu vidéo ! Qui peut résister à cette proposition qui semble trop belle pour être honnête ?

Le récit, incohérence world

Jump Force

Les héros de nos mangas préférés existent bel et bien, mais dans des univers parallèles. Or les différents super-vilains qui les peuplent se sont alliés pour détruire la « réalité ». La Jump Force réunit donc les meilleurs guerriers de manga pour les affronter. Oui c’est bancal comme histoire, en plus c’est mal écrit, mal scénarisé et mal intégré dans l’action. Par contre, j’ai adoré le doublage japonais (sous titré français) qui fait vraiment plaisir.

2 Le crossover ultime ? Enfin, il essaye de le faire croire…

Jump Force

Au menu Bandai Namco fait dans le sérieux avec Dragon Ball, City Hunter, Saint Seiya, Hunter X Hunters, Hokuto no Ken, Death note… Au total une quinzaine de licences se côtoient pour environ 40 personnages au total. À cela j’ajoute un mode personnalisé pour créer de toute pièce son propre personnage. Esthétiquement, le mélange des styles entre les différends mangas en cellshading et les décors en 3D est parfois très bancale.

Les combats, simples et explosifs

Jump Force

Le gameplay est très simple à prendre en main, quelques minutes suffisent pour maîtriser les coups de base, les parades comme les combos. Visuellement que voulez-vous ce reste du grand spectacle, les effets spéciaux crèvent l’écran pour bien nous faire comprendre qu’on n’est pas ici pour rigoler. Seule les angles de caméra m’ont déçu, elle a un certain talent pour prendre le pire angle au pire moment. Ensuite, les matchs se déroulent par équipe de 3, mais vous partagez la même barre de vie et de puissance. Résultat, je fini par garder le même joueur durant tout le combat et l’aspect tactique qu’offre un Dragon Ball Fighter Z est ici totalement absent. Enfin, le mode en ligne est bien fait, mais rien de marquant à signaler?

Avis 4/10

Les passionnés ne vont pas beaucoup réfléchir et vont foncer sur Jump force. Mais avant de claquer votre thune, réfléchissez deux minutes. Les combats ne sont pas très techniques même s’ils sont très impressionnants. Le scénario est bancale et surtout la réalisation manque de cohérence dans un patchwork de styles mal harmonisés. Un jeu vite fait pour faire cracher les fans…

Le coin des Parents, soyez respectueux de la culture Manga

Voilà tout est dit ! Si votre ado vous pousse à investir dans ce jeu, expliquez-lui qu’il faut respecter les mangakas et leurs univers. Ajoutez que si les ventes de ce titre sont décevantes, cela motivera peut-être l’éditeur à faire mieux la prochaine fois…

Photo : Nomade Urbain et DR

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *