Test Resident Evil 2 le Remake, tout est dans l’ambiance

Il y’a 25 ans que Resident Evil 2 est sorti et oui e suis assez vieux pour y avoir joué. Capcom a don décidé de nous proposer unb remake de ce qui reste un des meilleurs épisode de la série.

Le concept, un remake ou une copie ?

Capcom n’a pas touché à l’essentiel, nous sommes bien à Raccoon City, allons bien avoir droit au mythique épisode du commissariat et le jeu déroule deux scénarios qui fonctionnent en parallèle. Ainsi, vous prendrez le contrôle de Claire à la recherche se son frère et de Léon qui vit le plus pourri des bizutages pour sa première journée. Je retrouve chacun des moments clé, chacun des décors et des monstres à leur place.

Estéhtique, que la lumiére soit

Capcom a conçu ce Resident Evil 2 comme un hommage qui doit conserver une certaine apte rétro, le tout boosté aux dernières technologies. L’éditeur met en avant son moteur RE Engine qui sait manier les objets 3D et la luméire avec maetria. Chacun des décors d’origine a été repris, totalement repensé pour être rendu avec delectation aux yeux des millenials. Je suis encore bluffé par la direction artistique et l’effet de chaos, de déliquesence que dégage chaque scéne. Surtout quand je découvre mon environnement uniquement armé d’une lampe de poche… Nous ne sommes pas loins de l’apocalyspe et cela se voit. Mais s’entend aussi, car Capcom a sublimé sa bande sonore. EN plus de la musique remasterisée, il s’est amusé a ajouter de nombreux bruitages qui maintiennent l’angoisse et la pression. A aucun moment je me sens serin ou tranquille, sauf si j’éteins la console.

Un remake qui change tout ?

La jouabilité et la difficulté est bien moindre qu’en 1998. AU niveau du scénario, le choix de garder deux histoires parallèle et sans interactions (ou juste des clins d’œil) est dommage. Par contre, pour son Resident Evil 2 Remake, Capcom a particulièrement soigné la dynamique de jeu. Partant d’une excellente base, il l’a de nouveaux objets, de nouveaux indices ou pistes. Les boss, et certains combat ont aussi été retouché afin de les rendre plus modernes. Par contre, il a conservé le fait de rendre la mise à morts des ennemis très difficile. Fuir n’est pas une honte je l’ai appris ici avec humilité. Donc les amateurs de grosses bastons passez votre chemin, ici c’est la peur qui prime.

Avis 8/10

Est-ce que je surcote ce Resident Evil 2 Remake ? Un peu oui, mais il le mérite, car l’élève Capcom a fait de très gros progrès et a travaillé avec sérieux. Cet hommage rétro est un délice et la peur, la tension sont maintenues avec soin. Les plus hardcores pourront jouer en mode du même nom. Il réintroduit le principe des rubans encreurs qui limitent le nombre de sauvegardes et zappe les points de sauvegarde avant les boss. Perso j’ai trop sué et suis revenu en normal, je n’ai plus la patiente de mon moi de 1998.

Le coin des parents, âmes sensibles s’abstenir

Votre ado vous demande Resident Evil 2 Remake ? Si il regarde déjà des films d’horreurs s’en en ressortir traumatisé ok. Mais si vous le considérez encore un peu sensible (les moins de 14/16 ans principalement), pensez que ce titre sait vraiment être angoissant et flippant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *