Nouvelle série chez Kurokawa, Demon Tune par Yûki Kodama l’auteur du déjà original et sanglant Blood Lad. Ici, nous passons dans un univers hybride entre science et magie.

Scénario, à la croisée des tendances

Demon Tune a lieu dans Wizard City, une citée unique au monde, un Eldorado qui accueille les curieux de toute la planète. Tout y est possible tant que l’on ne transgresse pas certaines règles comme l’exploitation des êtres magiques ou la manipulation de certaines technologies liées aux démons. Nous découvrons Fran, une jeune fée qui se lie d’amitié avec Koyukimaru un jeune ninja dans une situation délicate. Le début d’une amitié qui s’annonce fort.

Le trait et le rythme, à la vitesse de la magie

Un style manga très classique avec des touches qui font penser à certains Disney comme avec les fées. L’histoire se complexifie rapidement, nous découvrons pourquoi le jeune ninja est en danger, pourquoi Fran se décide à l’aider avec en toile de fond une organisation criminelle magique et un bureau mondial chargé de lutter contre elle. Au centre de leur attention un objet magique lié à Koyukimaru.




Au delà de l’histoire, des prémices prometteurs

Je suis très curieux de voir ce que vont donner les prochains tomes, car si ici l’univers et les protagonistes sont plantés.Les possibilités sont vraiment illimité, donc je vous tiens au courant quand les prochains sortent.

Avis

Difficile de juger une série au premier tome mais je suis optimise. L’univers semble cohérent, les personnages attachants et le mixe de magie et de technologie fait mouche.

Edition Kurokawa, 6,80 euros, www.kurokawa.fr

Photo : Crédit Yûki Kodama et Kurokawa